Replay du jeudi 8 avril 2021

Patrick Méchain, directeur adjoint de l'hôpital de Valence

Pour la troisième fois en un an, les hôpitaux de Drôme-Ardèche vont devoir déprogrammer des opérations non urgentes.

Patrick Méchain, directeur adjoint du Centre Hospitalier de Valence
Patrick Méchain, directeur adjoint du Centre Hospitalier de Valence © Radio France - Florence Gotschaux

C'est l'agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes qui a adressé cette demande aux établissements hier. Ces déprogrammations vont permettre d'affecter du personnel pour de nouveaux lits de réanimation Covid.

Mots clés: