Replay du mercredi 27 janvier 2021

L'invité de la rédaction : Michel-Antoine Sibiaud, avocat et président du refuge animalier de Gerzat

- Mis à jour le

Le projet de loi contre la maltraitance animale est examiné en ce moment à l'Assemblée nationale.

Chaque adoptant devra s'engager formellement pour le bien-être de l'animal.
Chaque adoptant devra s'engager formellement pour le bien-être de l'animal. © Radio France - Lisa Guyenne

Les députés ont voté hier le "certificat de connaissance" pour les adoptants. Ce certificat rappellera les obligations de soins, de vaccination et les coûts liés à la possession d'un animal (nourriture, vétérinaire...). 

D'autres articles de loi vont être examinés d'ici vendredi. Au programme, entre autres, l'interdiction des animaux sauvages dans les cirques et les delphinariums, la fin des élevages de visons, et l'obligation pour les mairies et intercommunalités de stériliser les chats errants.

Ce texte est présenté comme "historique", par ses rapporteurs, mais qu'en est-il réellement ?

On en parle avec Michel-Antoine Sibiaud, avocat et président du refuge animalier de Gerzat, dans le Puy-de-Dôme.