Replay du mercredi 24 février 2021

Urgence pour l'aide à domicile : entre 20 et 30 postes non pourvus rien qu'à l'ADMR du Puy-de-Dôme

- Mis à jour le

Difficultés à recruter, manque de reconnaissance des métiers de l'aide à domicile : quatre associations du secteur lancent un appel d'urgence pour enclencher la réforme du financement de la dépendance promise par l'Etat. Explications de Charlotte Douyssard, chef de service à l'ADMR du Puy-de-Dôme.

Sylvie, auxiliaire de vie de l'ADMR Puy-de-Dôme en visite à domicile.
Sylvie, auxiliaire de vie de l'ADMR Puy-de-Dôme en visite à domicile. © Radio France - Jean-Pierre De Mongelas

Pour répondre aux besoins d'aide à domicile, le secteur devrait recruter 20 000 personnes par an. Mais le métier reste peu attractif : horaires hachés, manque de reconnaissance, salaire moyen sous les 1000 euros mensuels. Dans le Puy-de-Dôme, rien qu'à l'ADMR, "ce sont 20 à 30 postes qui ne sont pas pourvus et je ne parle que des besoins actuels, sans anticipation", explique Charlotte Douyssard, chef de service à la fédération ADMR du Puy-de-Dôme.

Invitée de France Bleu Pays d'Auvergne, elle explique la mobilisation de quatre associations du secteur pour obtenir la loi promise depuis 2018 par le président de la République sur le financement de la dépendance. Un appel aux citoyens et aux élus lancé via la plateforme urgencedomicile.org.

Mots clés: