Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

80 % des généralistes girondins en grève : "les médecins sont épuisés"

À retrouver dans l'émission
- Mis à jour le
Par

C'est un mouvement inédit depuis plus de 20 ans en France : les médecins généralistes sont en grève ce jeudi et de vendredi. Ils réclament le doublement du prix de la consultation, de 25 à 50 euros, pour pouvoir répondre aux besoins de leurs patients. Une profession "en souffrance".

Jean-Luc Delabant, président de la Confédération des syndicats médicaux français en Gironde, invité de France Bleu Gironde
Jean-Luc Delabant, président de la Confédération des syndicats médicaux français en Gironde, invité de France Bleu Gironde - Capture d'écran France 3

Symboliquement, ce jeudi 1er décembre, les médecins libéraux ont "enterré la médecine de terrain" à Bordeaux : ils ont déposé un cercueil noir devant les portes de l'Agence régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine. Des médecins en grève pour deux jours, avec une revendication : le doublement du prix de la consultation, de 25 à 50 euros. Le mouvement est particulièrement suivi en Gironde : "environ 80% des cabinets de médecine générale étaient fermés" ce jeudi en Gironde, précise Jean-Luc Delabant, président de la Confédération des syndicats médicaux français en Gironde. 

"Les médecins sont épuisés et en colère, poursuit-il. Ils sont épuisés parce qu'ils travaillent 55 heures par semaine et ils n'arrivent pas à donner satisfaction à la population". Épuisés aussi après la pandémie de COVID, la vaccination, la permanence des soins pour tous les patients cet été face aux difficultés dans les hôpitaux. Si les médecins réclament cette revalorisation, c'est parce qu'ils veulent pouvoir embaucher du personnel pour les aider dans leurs tâches administratives et pouvoir "offrir davantage de temps médecin. Nous n'avons plus les moyens de faire cela à 25 euros". En Europe, une consultation chez le médecin coûte en moyenne 46 euros. La CSMF, que Jean-Luc Delabant représente en Gironde, réclame de son côté, une consultation à 30 euros, doublée à 60 euros lorsqu'il s'agit de patients "chroniques" qui nécessitent des consultations beaucoup plus longues.

Revoir l'interview de Jean-Luc Delabant

loading

Épisodes

Tous les épisodes

Bernard Pagot, maire de Barie et vice-président de la communauté de communes du Réolais en Sud Gironde

Le 2 février 2023
06 min

Christophe Duprat, maire LR de Saint-Aubin-de-médoc et coordinateur Les Républicains en Gironde

Le 1 février 2023
07 min

Gilles Savary, député de la 9ème circonscription

Le 30 janvier 2023
07 min
Nadia Saadi, adjointe au maire de Bordeaux en charge de l'accompagnement des mutations économiques, invitée de France Bleu Gironde

Nadia Saadi, adjointe au maire de Bordeaux en charge de l’accompagnement des mutations économiques, dont le dossier du fleuve

Le 27 janvier 2023
07 min

Eric Poulliat, député Renaissance de la 6e circonscription de la Gironde

Le 26 janvier 2023
06 min

Fabienne Buccio, préfète de la Gironde et de Nouvelle-Aquitaine

Le 25 janvier 2023
06 min
Publicité
Logo France Bleu