L'invité du jour de France Bleu Basse-Normandie

François Hollande en visite dans un village normand avant le 70e anniversaire du Débarquement

François Hollande à Trévières.
François Hollande à Trévières. © Francis Gaugain - Radio France

François Hollande était de passage en Normandie ce dimanche. Quelques jours avant les commémorations officielles du 70e anniversaire du Débarquement, le chef de l’État a déposé une gerbe au pied du monument aux morts d'un village fortement touché par les bombardements alliés et il a déjeuné avec plusieurs vétérans.

À six jours du 70e anniversaire du Débarquement  François Hollande était donc en Normandie ce dimanche. Le président de la République est venu à Trévières le matin avant de déjeuner à la mi-journée avec plusieurs vétérans à Asnelles. L'occasion pour lui d'évoquer longuement l'importance de cet anniversaire. François Hollande, interrogé par Francis Gaugain à Trévières. Extraits.

Pourquoi Trévières ?

"Parce que je voulais rappeler que dans ces villages de Normandie, il y a eu de nombreuses victimes civiles. J'aurai l'occasion de l'évoquer lors de mon discours au Mémorial (ce vendredi, NDLR). Mais à Trévières, il y a eu 20 victimes civiles, c'est une commune qui a été détruite à 75%. Ce sont des hommes et des femmes qui ont vécu l'horreur, l'enfer, et qui avaient une joie qui était celle de pouvoir contribuer à la délivrance de notre pays. Donc je voulais ici, par ma présence, préparer les cérémonies du Débarquement mais aussi témoigner de la solidarité de notre pays avec les communes qui ont été défigurées ". Le monument aux morts de Trévières, édifié après la Première guerre mondiale représentait une femme-soldat. Il a été touché par un obus de marine et il ne reste plus de sa tête que son casque et son menton. Mais les élus du village ont choisi de le préserver ainsi. "Il y a beaucoup de symboles dans cette commune " conclut François Hollande.

Où en est la préparation de ces cérémonies ?

"Plus de 10.000 forces de sécurité seront mobilisées ce vendredi et des centaines de milliers de visiteurs, parmi eux bien sûr des chefs d'États et de gouvernement. Cela va être un moment fort de rassemblement pour notre pays mais aussi un moment international. Quand on regarde qui sera sur la photo des chefs d'États. Ceux qui, en ce moment, ont un certain nombre de projets en commun, je pense aux Européens. Et puis d'autres qui ont un certain nombre de différends, je pense à la situation de l'Ukraine. Vous savez qu'il y aura ici le président ukrainien qui vient d'être élu ."

François Hollande reviendra ce vendredi en Normandie en compagnie, cette fois, de 18 autres chefs d'État et têtes couronnées pour célébrer le 70e anniversaire du Débarquement.