Toutes les émissions

L'invité du matin

Bruno Millienne
Bruno Millienne © Radio France - Martine Bréson

VIDEO - "Le déchet appelle le déchet et il faut lutter contre ça très vite" : Bruno Millienne, député des Yvelines

Diffusion du vendredi 1 juin 2018 Durée : 6min

Bruno Millienne, député MoDem de la 9ème circonscription des Yvelines, était l'invité de France Bleu Paris à 8h15. Regardez son interview à la fin de cet article.

Bruno Millienne, député des Yvelines et vice-président du groupe Modem fait partie de la commission qui lutte contre les décharges sauvages. Un audit est en cours pour répertorier ces décharges sauvages en Ile-de-France. 

Les lois sont-elles appliquées ? "Nous allons balayer toutes les mesures qui existent, qui sont de bonnes mesures et qui sont parfois difficilement applicables", dit le parlementaire, également conseiller régional.

Il y a 7.000 tonnes de déchets sur la plaine de la Triel-sur-Seine. Bruno Millienne ne veut pas jeter la pierre au maire "On sait qu'il y a des filières qui s'organisent ... c'est plus simple pour de petits artisans d'aller déposer des déchets sauvages en passant par une filière, ça leur coûte moins cher que d'aller dans certaines déchetteries.

Le député estime qu'il faut travailler à la fois sur la prévention et la communication.

Des déchetteries gratuites, est-ce-que c'est possible?  

"On sait qu'il y a énormément de matériaux qui sont jetés alors qu'ils sont recyclables comme le béton par exemple. Il y a toute la filière de l'économie circulaire à construire autour de ça, voir ce qui est valorisable, à partir de quand ça va devenir rentable".

Le Grand Paris Express

Que faire des gravats générés par cet immense chantier? "Ça c'est organisé, c'est prévu dans les travaux. Ce qui nous posent problème c'est tous les petits travaux qu'on peut avoir chez soi".

L'autre problème ce sont les déchets sauvages déposés sur des propriétés privées.

Il faut aussi égaliser les sanctions, indique Bruno Millienne qui assure que le rapport sera remis à la fin de l'année. 

Regardez son interview : (dans un instant)