Toutes les émissions

L'invité du matin

Christophe Prudhomme
Christophe Prudhomme © Maxppp - Luc Nobout

"De plans d'économie en plans d'économie aujourd'hui l'hôpital est à l'os" : Christophe Prudhomme, CGT santé Samu 93

Diffusion du jeudi 23 mai 2019 Durée : 6min

Un appel à la grève est lancé par huit syndicats dans les hôpitaux de Paris à partir de ce jeudi soir. Pour en parler, Christophe Prudhomme était l'invité de France Bleu Paris.

Les services sont en grève parce que "nous n'avons pas assez de personnels, des locaux inadaptés, indique Christophe Prudhomme, "et tout ça ça pèse au bout d'un moment".

"Ça craque de partout", indique le syndicaliste. 

Pour éviter les agressions faut-il mettre des portiques détecteurs de métaux à l'entrée des urgences? "Non", répond le syndicaliste. "pour pouvoir soigner correctement les gens, il faut qu'il y ait une relation de confiance et ça, ça nécessite du contact humain et du temps. C'est pas la technique qui va régler le fait qu'on n'a pas le temps de discuter avec les patients pour pouvoir écouter leur souffrance et les prendre en charge correctement".

Il constate une pénurie de médecins, des urgentistes qui partent car ils ne supportent plus les conditions de travail, "il faudra bien que le gouvernement arrête de jouer la politique de l'autruche et nous entende".  

Il demande que la direction "arrête de maltraiter le personnel" car, dit-il, aujourd'hui les suicides se multiplient dans les hôpitaux... un directeur aujourd'hui son objectif c'est d'équilibrer les comptes. Il n'y a que l'argent qui compte et nous nous disons, affirme Christophe Prudhomme, c'est que l'humain doit être une priorité.

Il demande qu'on arrête de supprimer des postes, de fermer des lits, de fermer des services...