Replay du lundi 30 septembre 2019

Mort de Jacques Chirac - "Il était irrésistible" : Didier Bariani, ancien secrétaire d'État aux Affaires étrangères

- Mis à jour le

Didier Bariani, ancien secrétaire d'État aux Affaires étrangères, était l'invité de France Bleu Paris à 08h15. Il a partagé ses souvenirs de Jacques Chirac. Regardez son interview.

Didier Bariani
Didier Bariani © Radio France - Martine Bréson

Journée de deuil national ce lundi en hommage à Jacques Chirac décédé jeudi dernier. Les drapeaux sont en berne. Une minute de silence aura lieu dans tout le pays à 15h00.

Didier Bariani, ancien maire du 20e et ancien secrétaire d'Etat sous Chirac entre 86 et 88, actuellement conseiller régional d'Ile-de-France, était dans le studio de France Bleu Paris ce lundi matin.

Il avoue avoir été surpris par l'ampleur de la foule venue se recueillir aux Invalides. Il pensait bien que le décès de l'ancien président allait provoquer de nombreuses réactions mais "à ce point et d'une manière assez unanime, je reconnais que c'est au-dessus de ce que j'avais imaginé".

"L'idée qui reste, l'idée qui demeure c'est que cet homme politique de haut niveau était perçu par les Français comme quelqu'un de proche d'eux", dit Didier Bariani

Il indique qu'il a été aussi très étonné par "le ton unanime de bienveillance affectueuse à l’égard de sa personne. Il faut dire, en dehors des actes politiques qui sont dans la nature de la fonction du Président de la République, en tête à tête, avec qui que ce soit, Jacques Chirac était irrésistible au sens on ne pouvait pas lui résister..."

"Il avait une vraie envie de convaincre, de parler avec l'autre de manière, je dirais, égale... Il était sympa parce que c'était sa nature de l'être, parce qu'il vivait sa fonction comme ça et je ne me souviens pas, sauf en Israël,... je ne l'ai jamais vu perdre son ton de bienveillance..."

Sur son travail aux côtés du Président, il indique qu'on "ne le voyait pas tout le temps parce qu'il avait des milliers de choses à faire quotidiennement... mais on le voyait régulièrement ..."

Il retient son dynamisme et sa volonté très forte de réhabiliter les arrondissements de l'Est parisien. Il assure que Jacques Chirac, en tant que maire de Paris, a fait un travail "très réel et très profond et d'ailleurs il ne savait pas faire les choses à moitié, Jacques Chirac", dit-il.

Didier Bariani estime que Jacques Chirac va manquer à la vie politique française car "c'était un personnage... il représentait tellement bien la France..." et il savait parler à ceux qui ne parlaient pas comme lui.  

Mots clés: