Toutes les émissions

L'invité du matin

Eric Constantin
Eric Constantin © Radio France - Martine Bréson

"La majorité des expulsions sont pour des loyers impayés" : Eric Constantin, de la Fondation Abbé Pierre Ile-de-France

Diffusion du mercredi 31 octobre 2018 Durée : 6min

Eric Constantin, directeur de la Fondation Abbé Pierre pour l'Ile-de-France, était l'invité de France Bleu Paris à 8h15. Il a évoqué le problème des expulsions alors que la trêve hivernale commence demain jeudi 1er novembre 2018. Regardez son interview à la fin de cet article.

Selon Eric Constantin, "On une logique répressive en Ile-de-France... Le premier département concerné en nombre d'expulsion c'est la Seine-Saint-Denis suivie de Paris. Ces deux départements représentent près de la moitié des ménages expulsés avec le concours de la force publique".

"La majorité des expulsions sont pour des loyers impayés", précise le directeur de la Fondation Abbé Pierre en Ile-de-France, mais il y a aussi des familles qui ont reçu un congé du propriétaire mais comme elles ne trouvent pas à se loger, elles ne partent pas et, au final, elles sont expulsées.

Pas de trêve hivernale pour les logements étudiants

S'il n'y a plus d'expulsions durant la trêve, les procédures continuent, rappelle Eric Constantin et on peut être convoqué au tribunal ou au commissariat mais les expulsions ne pourront pas avoir lieu avant la fin de la trêve le 31 mars. Une exception pour les logements étudiants qui ne bénéficient pas de la trêve hivernale.  

"L'expulsion est une catastrophe pour les familles concernées... mais la première des choses c'est de ne pas faire l'autruche. Quand on est assigné au tribunal, il faut se faire aider, conseiller parce que c'est compliqué d'avoir une stratégie pour se défendre... Il faut s'informer sur ses droits et faire valoir ses droits auprès du juge".

Sur Paris, pour les deux tiers des personnes qu'on reçoit on obtient un maintien dans les lieux, affirme Eric Constantin.

Des places d'urgence ouvertes pour l'hiver oui mais ... et après

Eric Constantin, directeur de la Fondation Abbé Pierre pour l'Ile-de-France, réagit à l'annonce du gouvernement qui indique que 1400 places d'urgence vont ouvrir dès cette semaine en Ile-de-France. Selon lui, il y a un intérêt financier aujourd’hui à prévenir les expulsions... mais "_ce n'est pas que l'hiver, c'est aussi un sujet que l'on doit traiter toute l'année. Aujourd'hui on va ouvrir des places pour l'hiver mais qu'est-ce-qui va se passer après cet hive_r".

Regardez son interview :