Toutes les émissions

L'invité du matin

Ernestine Ronai
Ernestine Ronai © Radio France - Copie d'écran

VIDEO - "La honte est en train de changer de camp" : Ernestine Ronai

Diffusion du jeudi 8 mars 2018 Durée : 8min

Ernestine Ronai, présidente de l'Observatoire départemental des violences faites aux femmes en Seine-Saint-Denis, était l'invitée de France Bleu Paris à 8h15.

L'Observatoire départemental des violences faites aux femmes situé en Seine-Saint-Denis est une structure unique en France. Elle a été créée en 2002. L'observatoire analyse "l'ampleur des dégâts et il crée des dispositifs nouveaux" qui pourront être utilisés dans toute la France. Par exemple c'est l'observatoire qui a lancé le "téléphone grave danger". Avec ce téléphone les femmes en danger n'ont qu'à appuyer sur une touche pour être mises en relation avec un téléconseiller qui alertera la police.

Avec la libération de la parole "la honte est en train de changer de camp" estime Ernestine Ronai. "La société toute entière prend conscience de l'ampleur des violences... les femmes ne se sentent plus seules, elles savent qu'il y en a d'autres... et ça les amène à porter d'avantage plainte".

"A la fois les femmes mais aussi les hommes s'interrogent... l'idée que les hommes peuvent aussi entrer dans ce combat est quelque chose qu'on doit avoir dans la tête".

Ernestine Ronai a aussi évoqué le cyber contrôle qui est un moyen pour l'homme violent de garder la main-mise sur la femme. 

"On sauve des vies en Seine-Saint-Denis, on permet aux femmes d'être tranquilles lorsque monsieur va rencontrer ses enfants donc on a des mesures nouvelles".

Cette année l'observatoire va se concentrer sur l'impact sur les enfants de la violence faite aux femmes.

Regardez l'interview d'Ernestine Ronai