Toutes les émissions

L'invité du matin

Julien Denormandie
Julien Denormandie © Maxppp - Christophe Morin

"Mon objectif, c'est d'accélérer" : Julien Denormandie, ministre en charge de la Ville et du Logement

Diffusion du jeudi 13 juin 2019 Durée : 8min

Julien Denormandie, ministre en charge de la Ville et du Logement, était l'invité de France Bleu Paris.

Le gouvernement présente ce jeudi un premier bilan pour la politique de la ville. Une quarantaine d'actions concrètes sont proposées dans ce document. Le dédoublement des classes de CP et de CE1 qui se poursuit, la mise en chantier des "cités éducatives" pour le volet éducation, la relance de la rénovation urbaine pour le logement, l'amélioration de la formation et de l'insertion professionnelle, des renforts policiers dans des quartiers sensibles : avec ces mesures le ministre veut montrer que les quartiers sont une priorité pour le gouvernement.

Julien de Normandie répond aux élus qui estiment qu'il ne s'est pas passé grand-chose dans les banlieues depuis les annonces du Président Macron. "Il s'est passé beaucoup de choses", assure le ministre qui ajoute que "la situation reste difficile" parce qu'il y a un taux de chômage élevé et un taux de pauvreté important et des services publics pas suffisamment présents.

Sur France Bleu Paris, le ministre indique que le soutien à l'éducation a été renforcé avec le dédoublement des classes de CP et CE1, la rénovation urbaine a été relancée pour améliorer l'habitat.

La réunion d'aujourd'hui à la Villette est destinée à trouver des solutions pour aller plus vite "pour améliorer, pour faire en sorte que les habitants... voient le changement, c'est ça qui m'importe ce matin".

"La rénovation de 70.000 logements a été entamée, la construction de 40.00 logements a été entamée, _200 écoles sont en cours de rénovation_. Il faut aller encore plus vite..." indique Julien Denormandie.

Le ministre assure que le rapport Borloo sur les banlieues n'a pas été enterré. "Moi j'ai beaucoup participé à sa rédaction... Dans la feuille du gouvernement beaucoup des propositions de Jean-Louis Borloo ont été reprises... maintenant les élus ils ont une impatience, ils font un boulot difficile..." indique Julien Denormandie qui assure être à leurs côtés pour "qu'aujourd'hui on puisse avancer encore plus vite".

Sur les emplois francs, l'objectif de 40.000 contrats signés fin 2019 est loin d'être atteint. On en est à moins de 6.000. Le ministre reconnait que ça ne va pas. Selon le ministre, ce dispositif n'était pas assez visible et pas assez simple. Le dispositif concerne désormais toute l'Ile-de-France et il est plus simple.

Un plan va concerner les petites associations. On a oublié que c'était des bénévoles qui travaillaient dans ces associations de proximité. Les dossiers pour demander des subventions vont être simplifiés. Ils pourront être pré remplis et les subventions pourront être données sur trois ans. "On donne de la lisibilité à ces associations pour faire en sorte qu'elles se concentrent sur leur action de terrain et pas sur le volet administratif".

Regardez son interview : 

Sur l'emploi le ministre a indiqué que deux milliards d'euros seront consacrés à la formation et l'accompagnement pour les jeunes et les personnes éloignées de l'emploi dans les quartiers.

Pour le logement "on a permis de réintroduire l'encadrement des loyers. C'est un élément important pour arrêter cette hausse sans cesse des loyers". C'est dans la loi et la mairie de Paris devrait le mettre en place dès le premier juillet 2019.  

Le ministre assure qu'il faut rénover et aussi construire les logements aux loyers abordables, des logements sociaux.

Pour Airbnb, "on a renforcé les sanctions". "Il faut que ces plateformes comprennent que ce n'est pas la loi de la jungle dans notre pays ... Il faut que les règles soient acceptées".