Toutes les émissions

L'invité du matin

PSG/Real Madrid
PSG/Real Madrid © Maxppp - LP/OLIVIER ARANDEL

"Les Qatari sont venus pour performer au niveau européen et ils n'y parviennent pas" : Jean-Michel Moutier

Diffusion du mercredi 7 mars 2018 Durée : 9min

Jean-Michel Moutier, ex-directeur sportif du PSG et Thierry Granturco, avocat spécialiste du droit du sport étaient les invités de France Bleu Paris à 8h15. C'est la sixième fois que le PSG échoue en Ligue des champions alors qu'il a acheté de grands joueurs.

Les Parisiens ont perdu 2 à 1 face au Réal mardi soir. 

Découvrez l'analyse de nos invités.

Les espoirs étaient tels qu'on attendait l'exploit du PSG" - Jean-Michel Moutier 

L'ex-directeur sportif du PSG reconnait que "Zinédine Zidane avait bien préparé son match retour comme il l'avait fait au match aller. C'est vrai que le PSG est tombé sur plus fort que lui mais je pense qu'il n'a pas lutté les armes à la main. C'est simple. Quand vous voyez que c'est le gardien qui est quasiment le meilleur joueur de l'équipe, c'est qu'il y a un problème. On n'a pas senti une grande solidarité, on n'a pas senti vraiment une équipe qui avait deux buts à remonter et qui devait enflammer le match..."

Il faudra peut-être une remise en question à tous les niveaux au sein du club" 

Selon Jean-Michel Moutier, il y a peut-être des joueurs "qui ont un statut, qui sont là depuis longtemps, et qui ne font peut-être plus les efforts nécessaires pour gagner cette Ligue des champions. Il faudrait un président-patron qui galvanise les troupes, dit-il. Quant à l’entraîneur, il estime qu'il "ne faut pas tirer sur l'ambulance" mais il indique que, pour lui, Emery n'a pas su gérer ses matches contre les adversaires espagnols.

Sur l'absence de Neymar, Jean-Michel Moutier pense que "dans cet état d'esprit là", Neymar n'aurait rien apporté de plus. "On pensait que le PSG était une grande équipe mais, hier soir, on a vu que dans les grands moments, ce n'était pas une grande équipe".

Le Qatar, en 2011, s'était donné cinq ans pour gagner la Ligue des champions. Cet échec, mardi soir, va-t-il au-delà du sport? 

Thierry Granturco, avocat spécialiste du droit du sport, estime qu'économiquement "le PSG s'est donné les moyens et les Parisiens sont parvenus à des résultats économiques tout à fait probants". Le problème selon lui c'est "qu'ils n'arrivent pas à corréler le succès économique avec le succès sportif".

Cette absence de performances sportives sur la scène européenne aujourd'hui nuit à la crédibilité du projet parisien"- Thierry Granturco

En 7 ans, le PSG a réussi à devenir le club le plus riche au monde,  indique Thierry Granturco. En ne passant pas le cap des huitièmes de final le club a perdu 25 millions d'euros, estime Thierry Granturco. C'est une mauvaise nouvelle pour le club car les revenus qui viennent des compétitions ne sont pas contestés par l'UEFA. "Le Qatar n'est pas venu pour gagner la coupe de la Ligue..., les Qatari sont venus pour performer au niveau européen et manifestement, ils n'y parviennent pas du tout donc s'il n'y a pas de changements, suite à cette élimination d'hier, ça serait quand même dommageable pour le PSG, pour le football français".

Thierry Granturco espère que le Qatar ne se retirera pas maintenant car malgré la défaite d'hier soir "seul le PSG peut permettre au football français de briller sur la scène européenne", dit-il.