L'invité du matin

Du lundi au vendredi à 08h15

Renaud Coupry, délégué Ile-de-France de la Fédération des établissements hospitaliers privés
Renaud Coupry, délégué Ile-de-France de la Fédération des établissements hospitaliers privés © Radio France - Mélodie Pépin

Renaud Coupry, délégué régional de la FEHAP

Diffusion du lundi 9 mars 2020 Durée : 5min

En cas de passage au stade 3, la Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés assure que l'"ensemble des acteurs de santé est très mobilisé", sur France Bleu Paris ce lundi.

Le gouvernement envisage de passer au stade 3 du plan de crise, à savoir que le virus circule partout. Il ne s'agit plus alors de freiner la propagation du Covid-19, mais d’atténuer les effets. Les hôpitaux devront alors s'occuper uniquement des cas graves. 

Les hospitaliers s'y préparent déjà, avec "des documents, des instructions du gouvernement", mais aussi "la mobilisation de professionnels, des adaptations d'emploi du temps, éventuellement des rappels de salariés retraités", explique Renaud Coupry, délégué régional Île-de-France de la Fehap (Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés à but non lucratif), invité de France Bleu Paris ce lundi.

Mots clés