Replay du lundi 28 septembre 2020

Aurélie Ferrero, patronne de bar à Paris

- Mis à jour le

A 22h, ce lundi soir, tous les bars de la capitale, des Hauts-de Seine, du Val-de-Marne, de Seine-Saint-Denis ferment leurs portes. Une mesure qui passe mal quand "on voit des métros et des grands magasins blindés", s'insurge Aurélie Ferrero, patronne de trois établissements à Paris.

l'invité de France Bleu Paris
l'invité de France Bleu Paris © Getty - Nikola Katie - E+

Ce lundi soir, Aurélie Ferrero obéira et baissera le rideau à 22h dans ses trois établissements parisiens, la mort dans l'âme. Elle espère toutefois obtenir des dérogations pour ses deux cafés-restos avec des menus étoffés. Les bars doivent fermer plus tôt pendant les quinze prochains jours dans 11 métropoles de France pour tenter de contenir le rebond épidémique et éviter la saturation des hôpitaux, alors que 30% des lits de réanimation sont occupés par des patients covid aujourd'hui.