Replay du mardi 29 septembre 2020

Corinne Jolly, la directrice du site de PAP.fr

- Mis à jour le

Un propriétaire sur trois laisse tomber les locations type Airbnb faute de touristes, avec la crise sanitaire, selon une étude de PAP.fr. Mais les loyers ne baissent pas pour autant, car ces biens sont "suréquipés", explique la directrice du site immobilier pour les particuliers.

Corinne Jolly, directrice du site PAP.fr
Corinne Jolly, directrice du site PAP.fr © Radio France - Mélodie Pépin

Plus d'offres, mais des loyers qui ne baissent pas. "Beaucoup de logements sont suréquipés, avec mention 'refait par architecte d'intérieur', des décorations très design, et ils sont proposés chers", explique Corinne Jolly. Résultat, les propriétaires mettent plus de temps à louer "parce que leur bien est suréquipé par rapport à ce que peut chercher un étudiant ou un jeune travailleur". 

A titre d'exemple, la directrice de PAP.fr a repéré un appartement de 20 mètres carré à 1.500 euros par mois dans le XIIe arrondissement. "C'est le plus cher que j'ai vu, et malgré tout deux demandes", indique Corinne Jolly. Avec un loyer plus abordable, il y aurait pu y avoir "des dizaines" de contacts. 

Mots clés: