Replay du jeudi 26 novembre 2020

Eric Lejoindre, maire PS du XVIIIe arrondissement

- Mis à jour le

Invité de France Bleu Paris ce jeudi, Eric Lejoindre, maire du XVIIIe arrondissement de Paris, revient sur la lutte contre le crack qui gangrène le nord-est de Paris et sur la question de l'accueil des migrants. Il se dit indigné après l'évacuation du camp place de la République.

Eric Lejoindre, maire du XVIIIe arrondissement de Paris
Eric Lejoindre, maire du XVIIIe arrondissement de Paris © Radio France - Mélodie Pépin

La lutte contre le crack n'est pas "un combat perdu d'avance" assure Eric Lejoindre, alors que 1.500 crackers errent dans le Nord-Est de Paris depuis des années. Le maire socialiste plaide pour des lieux de consommation et de repos, pour éviter que ces accrocs squattent l'espace public. Il faut aussi casser le trafic en coupant l'approvisionnement pour les dealers, qui fabriquent ces "cailloux" de crack (cocaïne coupée avec d'autres substances).

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le maire du XVIIIe publie également une tribune, dans laquelle il dénonce l'évacuation du camp de migrants place de la République, et "l'indignité de la France". "Un déni de réalité" selon l'élu pour qui la solution passe par des centres humanitaires, comme  avec la "bulle" porte de la Chapelle (fermée définitivement en 2018) et la création de places d'hébergements réparties sur tout le territoire pour mettre fin à la "spirale infernale des campements dans nos rues".