Replay du jeudi 7 janvier 2021

Martin Blachier, épidémiologiste et spécialiste en santé publique

- Mis à jour le

Invité de France Bleu Paris, l'épidémiologiste et spécialiste en santé publique, Martin Blachier revient sur ce que l'on sait de ces nouveaux variants qui sont scrutés de près par les autorités car plus contagieux.

l'invité de France Bleu Paris
l'invité de France Bleu Paris © Getty - Nikola Katie - E+

Pour l'instant, seulement 22 cas du variant britannique ont été détectés en France."Si ce variant prend plus de place en France, on aurait une épidémie qui repartirait à cause de de ce variant, c'est la peur mais on ne sait pas à quel rythme ça va se réaliser".

"L'épidémie ne sera pas gérée différemment du fait de ce variant. Ce variant nous met une menace de perte de contrôle. Donc on s'attend potentiellement à perdre le contrôle et devoir reconfiner. Mais ce n'est pas en fonction de la prévalence du variant qu'on n'a pas réussi à déterminer qu'on se mettre à confiner ou pas." Pour pouvoir repérer ce variant, il faut procéder à un séquençage du génome du virus à chaque test PCR, ce qui n'est pas fait actuellement.

"Le confinement est une décision tellement difficile à prendre que vous ne pouvez la prendre qu'en cas de perte de contrôle de l'épidémie". Reste à savoir quels sont les seuils critiques qui nous conduiront à parler de perte de contrôle.