Replay du lundi 26 avril 2021

Ecoles : il faut que les tests salivaires arrivent vite dit David Ayeboua, président FCPE à Villejuif

- Mis à jour le

David Ayeboua, président de l'association des parents d'élèves (FCPE) du groupe scolaire Pasteur à Villejuif, est l'invité de France Bleu Paris à 8h15. Il donne son avis sur cette rentrée des classes et pointe du doigt les problématiques de ce retour.

C'est la rentrée ce lundi matin pour les primaires et les maternelles
C'est la rentrée ce lundi matin pour les primaires et les maternelles © Maxppp - Jean-François FREY

Les vacances scolaires sont terminées. C'est la rentrée ce lundi pour les élèves en élémentaire. Pour en parler, David Ayeboua, président de l'association des parents d'élèves du groupe scolaire Pasteur à Villejuif (FCPE), est l'invité de France Bleu Paris. Les classes de maternelle et de primaire rouvrent avec un protocole sanitaire très strict.

"On est tous un peu inquiet pour cette nouvelle rentrée" dit David Ayeboua même s'il reconnait être rassuré par les mesures qui ont été annoncées notamment par le passe psychologique qui permet aux enfants d'être suivis par un psy gratuitement. 

Du côté des enfants, il affirme qu'ils sont tous très contents de retourner à l'école.

Les fermetures de classe au premier cas de Covid détecté

Le président de la FCPE Villejuif est dans l'attente "de solutions pérennes pour avoir des enseignements dans de bonnes conditions" avec des moyens pour que les gestes barrières soient respectés et des mesures quand il y a des cas positifs. 

A propos des fermetures annoncées dès le premier cas de Covid dans une classe, il se demande si, comme on le dit, cela va vraiment ralentir la progression du virus. Il s'interroge sur des fermetures au coup par coup. "On nous dit qu'en cas de fermeture les enfants ne seront pas répartis. Ce n'est pas toujours le cas. On espère qu'il n'y aura plus de brassage".

En cas d'absence de professeurs pour d'autres raisons que le Covid, y aura-t-il des remplacements, se demande aussi David Ayeboua car ces remplacements sont "une problématique dans le Val-de-Marne", dit-il. 

La mise en place des tests salivaires

Selon David Ayeboua, les tests salivaires sont une bonne mesure à condition qu'ils soient mis en place rapidement. A Villejuif, cela devait se faire avant les vacances et pour des raisons, qu'il affirme ne pas connaître, cela ne s'est pas fait. Il estime qu'il faut que ces tests arrivent dans des délais raisonnables car "s'ils arrivent début juillet cela n'a pas d'intérêt".

Le problème de la cantine 

Le maire de Villejuif a demandé aux parents qui le peuvent de faire manger les enfants à la maison. David Ayeboua indique que dans cette ville, il y a des enfants pour qui le repas à la cantine est extrêmement important

Dans certaines familles défavorisées "le repas à la maison n'est  pas de la même qualité que celui de la cantine" et il se demande quelles compensations pourront être données aux familles qui en ont besoin pour faire déjeuner les enfants dans de bonnes conditions.