Émissions Toutes les émissions

L'invité du matin

9min

Maryse Artiguelong, Ligue des droits de l'homme : "On n'a pas besoin d'être surveillé"

Par le mercredi 9 novembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Maryse  Artiguelong
Maryse Artiguelong © Radio France - Martine Bréson

Maryse Artiguelong, spécialiste des données personnelles et de la protection de la vie privée à la Ligue des droits de l’homme, était l'invitée de France Bleu à 8h10. Elle a réagi à l'élection présidentielle américaine et elle a parlé du fichier TES actuellement testé dans les Yvelines.

Maryse Artiguelong est spécialiste des données personnelles et de la protection de la vie privée à la Ligue des droits de l'homme. Elle était sur France Bleu à 8h10. Elle a réagi à l’élection présidentielle qui a été remportée par Donald Trump. "Je trouve ça catastrophique.. c'est le réveil d'une frange de la population.....on peut craindre le pire pour la France". Maryse Artiguelong a expliqué ce qu'était le TES. Ce fichier qui répertorie tous les Français est actuellement en test dans les Yvelines. Elle estime que ce fichier est dangereux et elle a indiqué que la Ligue des droits de l'homme allait déposer un recours au Conseil d 'Etat pour faire annuler ce décret.

Regardez l'interview de Maryse Artiguelong à la fin de cet article.

A retenir

Trump président des Etats Unis ?

Maryse Artiguelong indique qu'elle réagit en son nom et pas au nom de la Ligue des droits de l'homme. "Je trouve que c''est catastrophique" dit-elle, " C'est le degré zéro de la pensée politique, que c'est l'argent, l'argent, l'argent, c'est l'exclusion des pauvres et des étrangers. Ça fait très peur et c'est le réveil d'une frange de la population et ce réveil n'est pas très réconfortant et on peut craindre le pire pour la France, pour les élections à venir. C'est la nouveauté mais c'est aussi la réaction de certains Français qui disent : on va voter Front national parce qu'on n'a jamais essayé et que ça peut pas être pire que les politiques. Effectivement les politiques se décrédibilisent eux même et ça c'est, bon, quand on voit la campagne pour les primaires etc c'est vraiment pas rassurant. Le peuple est libre mais le peuple a été libre aussi d'élire Adolphe Hitler..."

Le fichier TES (Titre électronique sécurisé) qui rassemblera toutes les cartes d'identité

"C'est un fichier qui existait déjà pour les passeports mais il y a beaucoup moins de Français qui demandent un passeport que de Français qui demandent une carte d'identité. A terme, c'est pratiquement toute la population qui sera dans ce fichier en plus avec des données biométriques..."

Ce fichier permet plus de sécurité ?

"On n'a pas besoin d 'être surveillé. C'est pas dans le fichier TES qu'on va rechercher les terroristes. L'enregistrement dans le fichier permet non seulement l'authentification mais elle permet éventuellement l'identification".

"Le danger c'est de vouloir à tout prix ramener la personne à son corps, c'est l'identifier comme un animal, simplement avec ses empreintes digitales ou sa photo numérisée..."

Un débat parlementaire sur le TES

Cela ne convient pas à Maryse Artiguelong "car c'est un débat parlementaire sans vote. Les députés pourront s'égosiller, dire ce qu'ils veulent mais à la fin ça changera rien... On n'est pas sans armes contre ce décret... on va déposer un recours au Conseil d 'Etat en annulation de ce décret"..

Regardez l'interview de Maryse Artiguelong .