Émissions Toutes les émissions

L'invité du matin

Mériem Derkaoui maire (PC) d’Aubervilliers, une ville en pleine transformation

le lundi 16 janvier 2017
Podcasts : iTunes RSS
Mériem Derkaoui
Mériem Derkaoui © Radio France - Martine Bréson

Mériem Derkaoui, maire (PC) d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), était l'invitée de France Bleu à 8h15. Elle a détaillé les aménagements qui vont transformer sa ville d'ici 2025.

Mériem Derkaoui maire (PC) d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) était en direct sur France Bleu à 8h15. Aubervilliers va changer de visage. L'un de ses quartiers va être transformé. La maire détaille ces changements.

Regardez l'interview de Mériem Derkaoui à la fin de cet article.

A retenir

Un contrat d'intérêt national (CIN) a été conclu pour l'aménagement du quartier Fort d'Aubervilliers. Dans ce quartier se situent déjà un théâtre équestre, une résidence d'artistes, des jardins ouvriers. Les 36 hectares concernés par le CIN, "c'est un bout de ville , une opportunité incroyable pour la Métropole du Grand Paris.

Les transports n'ont pas été oubliés. La ligne 15 Est va croiser la ligne 12 au centre ville d'Aubervilliers. En 2019 les deux stations Aimé Césaire et Mairie d'Aubervilliers, les lignes iront jusqu'au Fort. En 2025, une grande gare va voir le jour.

Il y aura aussi une piscine aux dimensions olympiques mais elle n'est pas conditionnée à l'organisation des JO. Elle est prévue pour 2020, 2022.

Il y aura des logements, deux fois 900 logements dont 30% de logements locatifs sociaux. Ils seront accessibles aux employés, aux salariés, aux enseignants... Ce seront des immeubles de quatre à cinq étages.

Mériem Derkaoui a rappelé que sa ville était une ville multiculturelle. Elle compte déjà une centaine de nationalités. C'est une ville qui a toujours accueilli tout le monde, quel que soit les nationalités, les niveaux de revenu, une ville pour tout le monde.

La N2 qui est une "autoroute" qui traverse actuellement la ville va être considérablement transformée. Elle va connaitre une restructuration profonde pour devenir un boulevard urbain plus apaisé. A partir de 2018, un budget de 4 millions d'euros pour un plan de mobilité durable mais il faudra beaucoup plus.

Regardez l'interview de Mériem Derkaoui.