Toutes les émissions

L'invité du matin

Charles Aznavour
Charles Aznavour © Maxppp - Frédéric Dugit

"Charles Aznavour était un grand Parisien" : Christophe Girard, adjoint chargé de la culture à la Mairie de Paris

Diffusion du mardi 2 octobre 2018 Durée : 5min

Christophe Girard adjoint à la culture à la Mairie de Paris était sur France Bleu Paris à 8h15 pour parler de Charles Aznavour décédé lundi à l'âge de 94 ans.

Christophe Girard, a salué la mémoire de Charles Aznavour. Le chanteur d'origine arménienne était né à Paris.

L'adjoint chargé de la culture a avoué que sa chanson préféré était "Après l'amour". Cette chanson qui parle d'amour et de sensualité et qui a été censurée, "ça montre combien Charles Aznavour était un homme libre, et qu'il aimait les plaisirs de la vie. C'était un homme généreux, un homme d'amour... et un grand grand Parisien".

Une rue ou une place à Paris portera le nom de Charles Aznavour

Paris a rendu hommage cette nuit à Charles Aznavour en illuminant, couleur or, la Tour Eiffel et en diffusant photos et chansons sur un écran géant pont d'Iéna. "Avec la maire, Anne Hidalgo, nous réfléchissons à un lieu, une place, un endroit qui fasse sens et qui puisse porter son nom pour l'éternité... C'est vrai que Montmartre fait sens quand on réécoute "La Bohème" ... mais après il faut calmement regarder et puis la maire de Paris a souvent ses propres idées qui sont des idées très créatives donc on va en discuter... "

Charles Aznavour, citoyen du monde

"Aujourd'hui on inaugure le Centre Tumo, l'école du numérique pour les 12/18 ans qui vient de Erevan, qui a été importé totalement de Erevan (capitale de l'Arménie) et qui sera au Forum des images donc il y a un petit symbole comme ça sympathique. Je voudrais saluer tous ces Arméniens merveilleux de Paris, je pense évidemment à Robert Guédiguian, André Manoukian, aux Terzian, c'est une communauté de citoyens du monde comme l'était Charles Aznavour".

"Vous savez ce que c'est que d'avoir deux pays, c'est une chance quand on a des Français qui ont deux pays dans leur cœur".

Quel hommage pour Charles Aznavour ?

La Maire de Paris et l'Elysée travaillent ensemble avec la famille.

"C'est un fils d'immigrée donc c'est aussi un beau message qu'on doit faire passer à un moment où le poison ici ou là se répand sur l'exclusion, sur le rejet. La leçon Aznavour c'est aussi l'accueil de celles et ceux qui viennent chercher une plus belle lumière et une vie plus digne", conclut Christophe Girard.