Toutes les émissions

L'invité du matin

Marche et prières pour Notre Dame mardi soir à Paris.
Marche et prières pour Notre Dame mardi soir à Paris. © Maxppp - Vincent Isore

L'un des chemins de croix de Paris aura lieu autour de Notre-Dame" : Mgr Marsset, vicaire général de Paris

Diffusion du mercredi 17 avril 2019 Durée : 6min

Monseigneur Marsset, vicaire général de l'archidiocèse de Paris, était l'invité de France Bleu Paris à 08h15. il est entré dans la cathédrale après l'incendie. Il a demandé que l'un des chemins de croix de Paris ait lieu autour de Notre-Dame le vendredi saint.

Les célébrations de Pâques auront lieu à Saint Sulpice et Saint Eustache ..."personnellement cela ne me gêne pas beaucoup... c'est aussi un déplacement spirituel que nous sommes en train de faire en assumant notre histoire", précise le vicaire général. 

Hommages et symboles

L'un des chemins de croix du vendredi saint pourrait avoir lieu autour de Notre-Dame de Paris et se terminer sur le parvis : la demande a été faite indique monseigneur Marsset.

Ce mercredi soir toutes les cloches des églises de France vont sonner à 18h50 (heure du début de l'incendie) en hommage à Notre-Dame. 

Au fil des interviews avec des médias étrangers, Monseigneur Marsset avoue s'être rendu compte qu'au-delà du sens spirituel, historique, il y avait un sens esthétique merveilleux. Il y a un écrin qui protège ce trésor qui est dans Notre-Dame.

Il indique qu'il a été ému.

L'intérieur de Notre-Dame est dévasté. - Maxppp
L'intérieur de Notre-Dame est dévasté. © Maxppp - Alexis Sciard

Les catholiques de Paris sont particulièrement bouleversés par la mutilation de Notre-Dame, dévastée par un incendie lundi dernier. Monseigneur Marsset témoigne : "Il y a deux Notre-Dame, quand on est à l'extérieur c'est serein c'est calme et puis il y a la destruction de l'intérieur". 

Notre-Dame extérieur et intérieur 

Quand il a regardé la première fois depuis la porte à minuit le soir de l'incendie " il y avait un tas de cendres, le noir, au fond la grande croix lumineuse qui était là et sur la droite la statue de Marie... on est lundi saint, dans trois ou quatre jours c'est vendredi saint et petit à petit en réfléchissant à cette image je lui ai donné deux sens. Le premier sens c'est que nous sommes appelé à traverser un enfer, de la souffrance et de l'obscurité pour arriver à la croix... La deuxième chose à laquelle cela m'a fait penser... c'est l'image de cette église ambiguë... avec sa façade qui parait belle et puis à l’intérieur sa pourriture qui vient des scandales que l'Eglise vit".

"...c'est un révélateur social et médiatique de la crise que nous vivons... on doit accepter ces cendres, on doit accepter, je le dis, cette m.... et puis au temps de ce parcours il y aura la croix glorieuse, il y aura Marie qui sera là mais que ce parcours... accroche toi à la croix du Christ, ose affronter tes ténèbres et tu renaîtras". 

Regardez son interview :