Toutes les émissions

L'invité du matin

Nadine Ribet-Reinhart
Nadine Ribet-Reinhart © Radio France - Martine Bréson

"Ce jour-là les 130 personnes ont été assassinées au nom de l'Etat français" : Nadine Ribet-Reinhart

Diffusion du lundi 13 novembre 2017 Durée : 8min

Nadine Ribet-Reinhart, administratrice de l'association Fraternité et Vérité, une association des victimes du 13 novembre 2015, était l'invitée de France Bleu Paris à 8h15. Regardez son interview à la fin de cet article.

Nadine Ribet-Reinhart a perdu son fils aîné, Valentin, au Bataclan. Elle a souhaité s'exprimer au nom de toutes les victimes.

Deux ans après les attentats, elle dit qu'elle "attend surtout les commémorations d'aujourd'hui qu'on a préparées avec l'association, avec la mairie de Paris, avec les officiels... et l'attente est douloureuse parce qu'on sait qu'on va se retrouver avec d'autres parents, d'autres victimes, que certains ne seront pas là." Elle explique qu'il y a beaucoup de parents en province qui n'ont pas le courage de venir aujourd'hui pour ces commémorations. Tout au long de ces deux ans, elle explique qu'elle a "cherché à comprendre pourquoi".

Il est important, dit-elle que "la France se souvienne que ce jour-là les 130 personnes ont été assassinées au nom de l'Etat français avec plus de 400 blessés et que ça aurait pu être encore beaucoup plus grave. C'est important qu'on se sentent soutenus par la solidarité nationale."

Elle a aussi rappelé le rôle de l'association "Fraternité et Vérité".