Toutes les émissions

L'invité du matin

Nathalie Irrisson
Nathalie Irrisson © Radio France - Martine Bréson

"Les accidents de la vie courante font 20.000 morts par an" : Nathalie Irrisson de l’association Attitude Prévention

Diffusion du vendredi 9 novembre 2018 Durée : 5min

Nathalie Irrisson, de l’association Attitude Prévention, était l'invitée de France Bleu Paris à 08h15. Cette association regroupe les assureurs français. Ecoutez l'interview de Nathalie Irrisson à la fin de cet article.

Les accidents de la vie courante sont nombreux. Il y a les accidents domestiques, ceux qui se produisent dans sa cuisine, dans sa salle de bain. Il y a aussi les dangers qui nous guettent pendant les loisirs, accidents de ski, de VTT, quand on bricole ou quand on fait un barbecue par exemple.

Une campagne de sensibilisation à ces risques a été lancée ce vendredi matin. Il faut éduquer les parents mais aussi les enfants dès leur plus jeune âge pour qu'ils aient ensuite les bons réflexes et qu'ils les transmettent à leur tour, assure Nathalie Irrisson.

Les parents franciliens un peu plus prudents

Les accidents de la vie courante tuent chaque année plus de 20.000 personnes et ils font 11 millions de blessés dont 4,5 millions qui ont recours aux urgences.

Dans l'étude de l'association de Nathalie Irrisson, on peut voir que les parents franciliens sont légèrement plus prudents que dans le reste de la France. Ils sont 5% de moins (85% contre 90% en France) à déclarer avoir déjà eu un comportement à risque devant leurs enfants. 

Ces comportements à risque peuvent paraître anodins comme cuisiner et téléphoner en même temps, "si on a ces comportement devant eux, les enfants risquent de les reproduire", explique Nathalie Irrisson. 

Elle rappelle aussi que téléphoner dans son bain en laissant son téléphone branché à une prise électrique pour le recharger peut être très dangereux avec un risque d'électrisation.

Attention aux Fêtes de Noël 

Attention aux Fêtes de fin d'année, elles sont propices aux accidents de la vie courante comme les chutes quand on accroche des guirlandes sur le sapin de Noël, les boules en verre qui cassent, les bougies allumées dans l'arbre de Noël qui mettent le feu, les guirlandes électriques allumées quand on n'est pas là. Quant au champagne, attention, Nathalie Irrisson assure que "le bouchon de champagne dans l’œil est la première cause de cécité accidentelle". Attention aussi quand on ouvre les huîtres, les coupures sont nombreuses à ce moment-là, on doit avoir un couteau adapté et un gant.   

"Des gestes tout simples peuvent permettre d'éviter bien des risques", indique Nathalie Irrisson.

Regardez son interview :