Replay du vendredi 22 février 2019

"Le gouvernement reconnaît que les élus locaux sont indispensables" :Patrick Septiers, président de la Seine-et-Marne

- Mis à jour le

Patrick Septiers, président du conseil départemental de Seine-et-Marne, était l'invité de France Bleu Paris à 08h15. Regardez son interview à la fin de cet article.

Patrick Septier
Patrick Septier © Radio France - Martine Bréson

Il a été reçu jeudi avec d'autres présidents de département par le président de la République. La rencontre a duré plus de six heures indique Patrick Septiers qui raconte qu'Emmanuel Macron les a d'abord écoutés. Ils ont posé des questions et ils ont fait part de leurs inquiétudes sur la fiscalité sur la décentralisation, sur l'avenir des départements, la confiance qu'il faut avoir dans les élus locaux.

Il estime que les élus locaux ont été "peu considérés en début de mandat...Aujourd'hui le gouvernement semble reconnaître que les élus locaux sont des élus indispensables à la cohésion sociale, à l'écoute des citoyens, qu'ils sont capables de répondre vraiment aux besoins donc on peut penser qu'il y a un dialogue qui s'est renoué..."

Trois cents communes sur les 514 villes de Seine-et-Marne avaient mis en place des cahiers de doléances. Ils seront remis ce vendredi au gouvernement. 

Patrick Septiers est mobilisé pour le retour aux 90 km/h. Il indique avoir fait une proposition pour faire une étude qui permettrait de remettre les 90 km/h sur certains axes. Il demande de pouvoir faire une expérimentation sur certains tronçons où il n'y a pas de problèmes de circulation particuliers.

La pollution et la demande de circulation différenciée demandée par la mairie de Paris  : pour le président départemental, cette mesure pénalise les habitants de grande couronne où les transports ne sont pas assez nombreux et où ceux qui ont peu de moyens ont des voitures vieilles dont plus polluantes.

Le Salon de l'agriculture avec pour la première fois un stand de la Seine-et-Marne. Un produit nouveau va être présenté. Une plateforme transforme les produits locaux pour alimenter les collèges et les lycées d'Ile-de-France. 

Regardez son interview : 

Mots clés: