Toutes les émissions

L'invité du matin

Stéphane Beaudet
Stéphane Beaudet © Radio France - Martine Bréson

"L'essentiel, c'est la question de l'information voyageur" : Stéphane Beaudet, chargé des transports à la Région

Diffusion du mercredi 15 novembre 2017 Durée : 7min

Stéphane Beaudet, vice-président LR chargé des transports au Conseil régional d'Ile-de-France était l'invité de France Bleu Paris à 8h30 alors que, ce mercredi, les patrons de la SNCF et de la RATP sont auditionnés par "Ile-de-France Mobilité" l'organisme chargé des transports en Ile-de-France.

Stéphane Beaudet réagit. Regardez son interview à la fin de cet article.

Les perturbations du RER B et D suite à l’arrachage d'une caténaire par un engin de chantier : Stéphane Beaudet explique. "Incontestablement les usagers souffrent d'un sous-investissement chronique". Il a rappelé que la Région avait engagé d'ici 2025, "24 milliards d'euros de travaux donc forcément les travaux qui étaient attendus maintenant, ils vont avoir lieu et forcément, les travaux, ça génère des désagréments".

Il affirme qu'il faut "des conditions de chantier optimales qui soient sécurisées et qui ne génèrent pas des désagréments qui auraient pu être catastrophiques comme celui du RER A il y a une dizaine de jours (une fuite d'eau dans un tunnel) mais aussi une exploitation quotidienne qui tienne compte à la fois du besoin de transport des usagers tous les jours et en même temps de la bonne tenue de ces chantier".

Stéphane Beaudet estime que l'essentiel, c'est la question de l'information voyageur. "On veut que des engagements soient pris. Très clairement, les opérateurs sur cette question de l'information voyageur ne sont pas au niveau, ne sont pas au rendez-vous... Il faut que les opérateurs se saisissent de ce sujet et évidemment on va taper du poing sur la table y compris d'ailleurs en ouvrant la question des contrats que nous avons avec eux".

Pour le RER A arrêté trois jours la question du dédommagement des usagers commence à se poser, indique Stéphane Beaudet "auquel il faut réfléchir et surtout poser des règles car, des chantiers, il va y en avoir beaucoup et il faut se prémunir des coupures de ligne et des difficultés".

Stéphane Beaudet indique qu'il a des inquiétudes au sujet du Grand Paris Express pour la ligne 15, 17 et 18.

Regardez l'intégralité de son interview :