Replay du vendredi 1 mars 2019

Loto du patrimoine - "Des tickets à 15 euros mais aussi à 3 euros" : Stéphane Bern

- Mis à jour le

Stéphane Bern était l'invité de France Bleu Paris à 08h15 pour parler de notre patrimoine.

Stéphane Bern
Stéphane Bern © Maxppp - Alexandre MARCHI

Les appels à projets pour le loto du patrimoine sont terminés depuis jeudi soir. "Plus de 1.000 projets nouveaux ont été proposés" a indiqué Stéphane Bern. Ce sont des chefs d'oeuvre en péril qui sont signalés "soit par des propriétaires, souvent des collectivités territoriales... et puis simplement par des Français qui se mobilisent pour près de chez eux quand ils voient un monument qui est en déshérence, en souffrance et qui nous le signalent".

Dès qu'il y a une véritable menace, on prend le projet en compte, indique Stéphane Bern qui précise que même si le projet n'est pas retenu, les gens ne sont jamais abandonnés.

En 2018, le loto du patrimoine avait permis de récolter 22 millions d'euros "grâce à la générosité des Français". 

Il y a eu 12 millions de tickets de grattage à 15 euros qui ont été vendus" - Stéphane Bern

Cette année (2019) il y a un jeu de tirage qui a lieu le 14 juillet et les tickets de grattage seront en vente en septembre. "Il y aura des tickets à 15 euros plus des collections de tickets à 3 euros avec les monuments et là il y a une part plus importante de ces tickets qui ira à la Fondation du patrimoine".  

Pour Stéphane Bern, qui ne veut pas opposer la rénovation du Grand Palais qui coûte extrêmement cher avec les monuments plus modestes laissés à l'abandon, "le symbole de l'abandon de l'Etat ce sont ces monuments qui tombent en ruine donc il faut sauver ces monuments".

Cette année, il y aura du mécénat, des grandes entreprises vont apporter de l'argent pour sauver des petites églises de nos campagnes notamment.

Il faut deux milliards pour sauver tout le patrimoine en péril" - Stéphane Bern

Pour Stéphane Berne il faut plutôt penser que le patrimoine c'est plutôt un investissement et c'est ce qui va rapporter de l'argent dans les années qui viennent.

En Ile-de-France, la Maison Pauline Viardo à Bougival (Yvelines) va bénéficier de 500 mille euros. Elle va être sauvée et va devenir un centre européen de musique. Une autre maison d'illustre risque aussi d'être sauvée en Ile-de-France a indiqué Stéphane Bern sans vouloir dévoiler le nom ni le lieu de cette maison.

Mots clés: