Émissions Toutes les émissions

VIDEO - Patrick Devedjian (LR) veut rapidement fusionner les Hauts-de-Seine et les Yvelines

Patrick Devedjian (LR)

L'invité du matin du lundi 11 janvier 2016

Patrick Devedjian, président Les Républicains du conseil départemental des Hauts-de-Seine, était l'invité politique de Noé da Silva à 8h40.Il a évoqué la fusion de son département avec les Yvelines, le Grand Paris, la déchéance de nationalité et les Primaires.

VIDEO - Patrick Devedjian (LR) veut rapidement fusionner les Hauts-de-Seine et les Yvelines

Patrick Devedjian (LR) était l'invité politique de France Bleu 107.1 à 08h40. Le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine a confirmé qu'il souhaitait une fusion entre son département et les Yvelines. Il veut que cela se fasse rapidement. Il désire regrouper des services pour faire des économies. Il a aussi parlé de la Métropole du Grand Paris, de la Primaire à droite et de la déchéance de nationalité.

Regardez l'intégralité de son interview à la fin de cet article.

A retenir

La réaction de Patrick Devedjian à l'annonce de la mort du chanteur David Bowie

"C'est un peu notre jeunesse qui fiche le camp".

Le projet de fusion des Hauts-de-Seine et des Yvelines

La fusion des Hauts-de-Seine et des Yvelines devrait permettre, dans un premier temps, de faire 10% d'économies".

La Métropole du Grand Paris

"La logique des choses, c'est qu'entre la Région et la Métropole, il y ait, à un moment ou à un autre, quelque chose qui ressemble à une fusion ou à un regroupement parce que cette multiplication des structures, ça finit par être une métastase. C'est la métastase administrative".

La Primaire à droite

"J'en suis très heureux parce que c'est le moyen de déterminer notre meilleur candidat, de faire participer les gens et surtout, cela va nous permettre que cela ne soit plus un concours de beauté, mais vraiment un échange sur un vrai programme".

La déchéance de nationalité

"D'abord ça ne sert à rien, tout le monde le dit, c'est symbolique. C'est un curieux symbole et c'est surtout un symbole discutable parce qu'il met en cause les binationaux...et il n'y a aucune raison de les discriminer".

Regardez l'intégralité de l'interview de Patrick Devedjian :

Partager sur :