Émissions Toutes les émissions

VIDEO - Déchéance de nationalité : Meriem Derkaoui (PC) trouve inadmissible que la gauche reprenne des idées du FN

Meriem Derkaoui (PCF)

L'invité du matin du lundi 25 janvier 2016

Meriem Derkaoui (PCF) maire d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), était l'invitée de Noé da Silva à 8h40. Elle a parlé de sa ville, de la déchéance de nationalité, du vivre ensemble et de la Métropole du Grand Paris.

VIDEO - Déchéance de nationalité : Meriem Derkaoui (PC) trouve inadmissible que la gauche reprenne des idées du FN

Meriem Derkaoui (PCF) est la nouvelle maire d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).  Son élection a été provoquée par la démission surprise le 4 janvier 2016 de l’ancien maire communiste, Pascal Beaudet. Meriem Derkaoui était en direct à 8H40 dans le studio de France bleu 107.1. Elle est revenue sur son élection et a évoqué ses relations avec l'opposition. Elle a critiqué la déchéance de nationalité. Elle a parlé du "vivre ensemble" et de la Métropole du Grand Paris.


Regardez l'intégralité de l'interview de Meriem Derkaoui à la fin de cet article

A retenir 

Quel type de maire veut-elle être ?

"Je veux être une maire simple, attentive, à l'écoute des habitants. J'ai été élue au-delà de notre majorité du conseil municipal, cinq autres ont voté pour moi, je pense que c'est un signe de leur part pour qu'on travaille ensemble, moi j'ai envie de travailler avec tout le monde... S'ils le désirent, si ça ne pose pas de problème à leur formation politique...c'est une ville qui a besoin de tout le monde... Si les socialistes souhaitent travailler avec nous, bon pour l'instant ils disent qu'ils préfèrent être dans l'opposition constructive, mais s'il souhaite travailler avec nous, s'ils sont d'accord pour dépasser les clivages partisans et puis tourner la page de quelques luttes intestines...ce serait bien parce que la division ne date que de 2008...Nous sommes une ville majoritairement à gauche et qui peut gagner dès le premier tour si on était tous rassemblés donc moi j'en appelle au rassemblement".

La déchéance de nationalité

"Je trouve inadmissible qu'on mette sur la table des idées qui viennent d'extrême droite, qui ont toujours été portées par l'extrême droite... au lieu de respecter les promesses qui ont été faites, par exemple le droit de vote des résidents étrangers hors communauté européenne, c'était le signe que devait donner une gauche responsable, une vraie gauche".

Le "vivre ensemble" à Aubervilliers avec une centaine de nationalités différentes

"Ça se passe plutôt bien. C'est une ville où je pense qu'il y a assez de mixité sociale".

La Métropole du Grand Paris

"Nous, on est contre la politique de la chaise vide donc là où on peut faire entendre notre voix, on a l'intention de le faire".

"Je m’apprête moi à rencontrer la maire de Paris parce que nous avons quelques projets en commun, deux portes d'Aubervilliers et de La Villette à aménager et nous attendons ça depuis très longtemps. On a les Jeux Olympiques de 2024 et sur la Métropole, il faut aussi qu'on parle du levier fiscal".

Regardez l'intégralité de l'interview de Meriem Derkaoui, maire PCF d'Aubervilliers :

Partager sur :