Toutes les émissions

L'invité du matin

Yann Wehrling
Yann Wehrling © Radio France - Martine Bréson

VIDEO - Un Passe Navigo à points pour l'Ile-de-France : un projet soutenu par Yann Wehrling, porte-parole du MoDem

Diffusion du lundi 30 mai 2016 Durée : 6min

Yann Wehrling, porte-parole du MoDem était l'invité politique de Faustine Calmel à 8h40. Il a évoqué la mise en place d'un Passe Navigo à points pour récompenser ceux qui utilisent les transports en commun. Il a parlé des blocages et de la lutte contre le harcèlement sexuel.

Yann Wehrling, porte-parole du MoDem, président du groupe du centre et des démocrates au Conseil régional d'Ile-de-France était l'invité politique de France Bleu 107.1 à 8h40. Il a réagi aux blocages des raffineries et à la loi Travail. Il ne croit pas que le gouvernement doive céder sur la loi Travail. Il estime que les choses se sont faites trop rapidement, que la méthode n'était pas la bonne, "On ne réforme pas à la fin d'un mandat, on le fait au début".

Il a évoqué le projet d'un Passe Navigo à points. Il s'agit de récompenser ceux qui prennent les transports en commun. Les points accumulés chaque fois que l'usager se déplace en transport en commun pourraient être transformés en services ou en achats en association plus tard avec des enseignes qui s'associeraient à cette démarche comme des cinémas ou des théâtres. Il a confirmé la fin du ticket de métro et il a indiqué qu'on s'oriente vers une carte Navigo globale, une carte mobilité qui pourrait s'appeler Navigair.

Sur les problèmes de harcèlements sexuels, Yann Wehrling a affirmé qu'"Il faut agir... Il faut changer la loi, la prescription de trois ans est trop serrée". Il a rappelé que la Région avait mis en place une cellule d'écoute pour les femmes qui voudraient parler de ce qu'elles subissent au quotidien.

Regardez l'intégralité de l'interview de Yann Wehrling à la fin de cet article.

A retenir

Les blocages et la loi Travail

"Je ne crois pas que le gouvernement doit céder en tout cas pas sur la loi telle qu'elle est présentée... il faut quand même dire que ce type de loi a été adopté dans la plupart des pays européens... c'est des évolutions normales et nécessaires... La méthode n'est pas la bonne... il faut accompagner et expliquer ce que le gouvernement n'a pas fait ... on ne réforme pas à la fin d'un mandat, on réforme au début... là on voit le gouvernement agir en précipitation et ce n'est pas une bonne chose.

Un Passe Navigo à points

Notre idée c'est de faire en sorte que cette carte Navigo puisse permettre aux gens qui l'utilisent d'être gratifiés, d'être "récompensés" pour leurs actes écologiques... donc nous souhaitons que des points soient attribués à chaque fois que vous prenez les transports en commun avec votre carte Navigo. Ces points seraient ensuite transformables en avantages, en services... des installations sportives, des installations culturelles qui pourraient transformer les points en places gratuites mais demain on peut imaginer que des enseignes s'associent à cette démarche et puissent faire bénéficier les personnes de places de cinéma, de places de théâtre... en achat de vélo".

"Et puis ensuite il faut améliorer les transports en commun, on est d'accord, ça, la Région s'y attelle... on a fait un programme lourd d'investissements d'amélioration des transports en commun, RER, métro...ça se fera en parallèle".

La disparition du ticket de métro

"Notre projet, on a envie de l'appeler "Navigair". Demain la carte Navigo doit  pouvoir être la carte mobilité... mais pour ça, il faut que le numérique s'installe dans la carte Navigo..."

Harcèlement sexuel

"Ce qui m'étonne, c'est qu'on continue à ne parler que d'une seule personne, je suis certain qu'il y a d'autres cas...  donc il faut agir... on a décidé de mettre en place une cellule d'écoute pour les femmes qui pourraient être victimes de harcèlement... il faudra changer la loi aussi. Je pense que la prescription de trois ans est beaucoup trop serrée..."

Regardez l'intégralité de l'interview de Yann Wehrling :