Émissions Toutes les émissions

L'invité du matin

7min

VIDEO - Déchéance de Nationalité - "Ce n'est pas la bonne manière de ressouder la Nation ": Alexis Bachelay (PS)

le mardi 12 janvier 2016
Podcasts : iTunes RSS
Alexis Bachelay, député PS des Hauts-de-Seine
Alexis Bachelay, député PS des Hauts-de-Seine © Radio France - Martine Bréson

Alexis Bachelay était l'invité politique de Noé da Silva à 8h40. Le député PS des Hauts-de-Seine a réagi à l'agression antisémite de Marseille et il a évoqué la déchéance de nationalité, la rentrée de l'Assemblée nationale et la Primaire à gauche. Il a aussi parlé football.

Alexis Bachelay, député PS des Hauts-de-Seine, était en direct à France Bleu 107.1 ce mardi matin. Il organise ce mardi soir, à 20h00, une réunion publique d'information sur l'Etat d'urgence. Elle a lieu à la Bourse du travail de Gennevilliers. Sur France Bleu 107.1, Alexis Bachelay, qui aime le football et fait partie de l'équipe de foot de l'Assemblée nationale, a réagi au ballon d'or donné une nouvelle fois à Messi. Il a aussi parlé du terrorisme et de l'agression antisémite de Marseille. Il a évoqué la déchéance de nationalité, le retour de Claude Bartolone sur le perchoir et la primaire à gauche.

Regardez l'intégralité de son interview à la fin de cet article.

A retenir

Sur l'agression antisémite de Marseille

"Il ne faut jamais être démuni par rapport à des actes de violence surtout quand ils sont commis pour des raisons antisémites ou racistes". "Ce qui nous frappe, c'est la jeunesse, comment un adolescent de 15 ans, 16 ans, peut-il s'engager sur le chemin de la violence... en plus pour ce motif-là, c'est extrêmement choquant".

La déchéance de nationalité

"Moi, je suis très mal à l'aise par rapport à ce débat là parce qu'il me semble que ce n'est pas la bonne manière de ressouder la Nation et d'affronter ensemble les menaces qui sont encore devant nous".

La rentrée aujourd'hui des député et le retour de Claude Bartolone sur le perchoir

"J'espère qu'il le fera parce que c'est là qu'est sa place".

La primaire à gauche

"Je considère qu'en démocratie... tout est fait de choix et de souveraineté du peuple donc, oui aux Primaires". "On devrait se poser la question de les organiser."

Regardez l'intégralité de l'interview d'Alexis Bachelay :