Toutes les émissions Émissions

VIDEO - Le Plan d'urgence contre le chômage, c'est de vieilles recettes et le maquillage des chiffres: Eric Coquerel

Eric Coquerel

L'invité du matin du mardi 19 janvier 2016

Eric Coquerel était l'invité politique de France Bleu 107.1 à 8h40. Le conseiller régional Parti de Gauche, coordinateur politique du PG, a parlé du Plan de lutte contre le chômage et de son parti qui ne se porte pas bien.

VIDEO - Le Plan d'urgence contre le chômage, c'est de vieilles recettes et le maquillage des chiffres: Eric Coquerel

Eric Coquerel, coordinateur politique du Parti de Gauche et conseiller régional d'Ile-de-France, était l'invité de Noé da Silva ce mardi matin à 8h40. Il donne son point de vue sur le plan de lutte contre le chômage, la simplification du contrat de travail, l'apprentissage, la formation. Il fait aussi le point sur son parti, un parti qui "ne se porte pas bien".

Regardez l'intégralité de l'interview d'Eric Coquerel à la fin de cet article.

A retenir

Le Plan de lutte contre le chômage

"Je résumerai ce plan en deux mots : c'est des vieilles recettes qui ne fonctionnent pas, qui protègent toujours moins  les salariés et le maquillage des chiffres du chômage".

"Pour relancer l'activité économique, déjà il faudrait mettre de l'argent dans les poches de ceux qui en manquent aujourd'hui c'est à dire les salariés".

La rupture du contrat de travail simplifiée

"C'est pas vrai, il  n'y a pas des contraintes telles que vous ne puissiez pas embaucher quelqu'un et que au bout d'un moment, si difficultés économiques il y a ", une entreprise ne puisse pas se séparer d'un salarié.

L'apprentissage

"On s'interroge même pas pourquoi plus de la majorité aujourd'hui des contrats d'apprentissage ne vont pas jusqu'au bout dans les entreprises".

Les formations

"Les 500.000 formations qui vont être faites en accéléré, c'est pour faire passer des jeunes chômeurs dans la catégorie D qui ne compte pas dans les chiffres...C'est du vent qui ne va en rien régler la question du chômage".

Comment se porte le Front de Gauche

"Le Front de Gauche ne se porte pas bien. On a échoué aux régionales, on a échoué aux élections intermédiaires, on n'a jamais été capable de rééditer le score de Jean-Luc Mélenchon".

"Il faut profiter de l'élection présidentielle pour créer un vrai mouvement qui ne soit pas seulement un cartel de parti".

Regardez l'intégralité de l'interview d'Eric Coquerel :

Partager sur :