Toutes les émissions

L'invité du matin

Dominique Versini
Dominique Versini © Radio France - Martine Bréson

Un camp humanitaire pour les migrants devrait ouvrir en juillet dans le nord de Paris : Dominique Versini (PS)

Diffusion du mercredi 1 juin 2016 Durée : 8min

Dominique Versini, (PS), adjointe à la maire de Paris en charge de la Solidarité et de la Lutte contre l'exclusion était l'invitée de France Bleu 107.1 à 8h40. Elle a évoqué le camp humanitaire pour les migrants qui va être ouvert à Paris en juillet 2016 et elle a parlé de la petite enfance.

Dominique Versini, (PS), adjointe à la maire de Paris en charge de la Solidarité et de la Lutte contre l'exclusion était l'invitée de Noé da Silva à 8h40. Elle a donné des précisions su rle camp humanitaire pour les réfugiés migrants qui va être ouvert à Paris. Elle a aussi évoqué la petite enfance et les crèches

A retenir

Un camp humanitaire pour les migrants ouvert à Paris

"On se trouve à un moment où le dispositif est sous tension et sursaturé. Ça veut dire qu'arrivent chaque jour à Paris à peu près 30 à 50 réfugiés migrants et comme le dispositif d'hébergement et d'accueil est saturé parce qu'il faut un temps pour examiner les demandes d'asile, hé bien les gens sont dans la rue, font des campements de fortune dans l'indignité et tous les efforts que l'on peut faire ainsi que ceux des bénévoles sont vains et avec des intempéries comme celles d’aujourd’hui, on ne peut pas laisser des gens dehors..."

"Il faut effectivement que l'Etat développe les centres d'accueil pour demandeurs d'asile encore plus...Nous souhaitons cette fluidité et nous sommes prêts aux côtés de l'Etat à participer à l'accueil ... Nous sommes en train d'expertiser des terrains que nous avons dans le nord de Paris... Il y a des terrains et des locaux qui sont en attente d'un projet..."

Ce camp devrait pouvoir accueillir plusieurs centaines de personnes indique Dominique Versini. Il devrait être ouvert dans un mois, un mois et demi (juillet 2016).

"Le principe c'est : on met à l’abri en urgence. Il y a une première évaluation, les gens ont un mois pour décider s'ils sont demandeurs d'asile et ensuite, il faut les orienter pour traiter leurs demandes d'asile .. en fait plus on avance dans leurs démarches plus c'est long".

"Nous souhaitons aider l'Etat en faisant cela".

La petite enfance et les crèches

"Le maximum de crèches pour tout le monde. Il y a 34.500 places de crèche à Paris et nous sommes en train d'en créer 5.000. Un enfant sur deux a accès à une place en crèche, c'est le taux le plus important de France, mais aussi des tas de lieux pour les parents... nous souhaitons que Paris soit une ville agréable pour les parents et pour les enfants parce qu'il y a beaucoup de familles monoparentales, nous souhaitons leur faciliter la vie..."