Émissions Toutes les émissions

VIDEO - "Baisser les impôts, c'est créer l'emploi de demain" : Pierre Bédier (LR)

Pierre  Bédier (LR)

L'invité du matin du mercredi 13 janvier 2016

Pierre Bédier, président LR du conseil départemental des Yvelines, était l'invité de Noé da Silva à 8h40. Il a évoqué la prochaine fusion avec les Hauts-de-Seine et il a réagi à la demande de l'abandon de la kippa dans la rue faite par le consistoire israélite de Marseille.

VIDEO - "Baisser les impôts, c'est créer l'emploi de demain" : Pierre Bédier (LR)

Le président Les Républicains du conseil départemental des Yvelines était en direct dans les studios de France Bleu 107.1 ce mercredi matin à 8h40. Il a réagi à la demande du consistoire israélite de Marseille. Le consistoire demande de ne plus porter la kippa dans la rue, par sécurité. Pierre Bédier a aussi évoqué la prochaine fusion entre son département et les Hauts-de-Seine. Il a également évoqué la Métropole du Grand Paris et il a vertement critiqué les Socialistes.

Regardez l'intégralité de l'interview de Pierre Bédier à la fin de cet article.

A retenir

Sur l'agression antisémite de Marseille et la demande du consistoire israélite local de ne plus porter la kippa 

"Chacun doit pouvoir porter les insignes de sa religion dans l'espace public".

"Si les juifs eux-mêmes s’autocensurent sur le port de la kippa, où va-t-on aller ?...c'est de la folie".

Face au terrorisme "nous ne devons rien changer de nos habitudes, on ne doit pas avoir peur... on ne doit pas transiger sur l'essentiel, notre propre identité, parce que c'est ce qu'ils veulent et donc on ne doit pas leur donner cette victoire".

La prochaine fusion entre les Yvelines et les Hauts-de-Seine

"Nous avons à nous deux un quart de l'emploi en région parisienne et donc nous voulons être les locomotives pour partager cette richesse à l'échelle de la région parisienne". "Notre objectif, c'est le développement économique, ... un développement économique durable mais qui produise de l'emploi. Il ne peut pas y avoir de progrès social s'il n'y a pas de développement économique ".

"Baisser les impôts, c'est créer l'emploi de demain"

Cette fusion se fait entre départements riches

"Ça c'est un argument de socialistes, ils confondent la richesse et la bonne gestion". "Ils (les socialistes) sont mauvais gestionnaires, il faut que vos auditeurs se persuadent de ça, les socialistes ne savent pas gérer, ils ont d'autres qualités mais celles-là, ils ne l'ont pas".

Les premières décisions qui vont être prises

"On crée le 5 février 2016 un établissement public de coopération interdépartementale qui ne va pas être une strate supplémentaire, qui ne va rien coûter... et là, nous allons mettre en commun des politiques pour faire des économies. Un exemple type : on va mettre les routes en commun donc on va faire de gros appels d'offre de nos deux départements...et je pense qu'on aura de meilleurs prix des entreprises."

Avec la fusion un changement de nom devra se faire 

"Si nous allons jusqu'à la fusion... faudra bien trouver un nom, faudra trouver un numéro de département... je suis sûr qu'on trouvera des solution pas très coûteuse."

La Métropole du Grand Paris

"Elle est mort-née". 

"Nous voulons la Métropole du Grand Paris, nous voulons en être...nous on veut que la Métropole du Grand Paris ce soit la région parisienne".

Regardez l'intégralité de l'interview de Pierre Bédier :

Partager sur :