Émissions Toutes les émissions

VIDEO - "Pour les nationaux, je suis pour l'indignité nationale" : Pierre-Yves Bournazel (LR)

Pierre-Yves Bournazel (LR)

L'invité du matin du vendredi 8 janvier 2016

Pierre-Yves Bournazel (LR), conseiller régional d'Ile-de-France, élu du XVIIIème arrondissement de Paris et délégué spécial aux JO, était l'invité de Noé da Silva à 8h40. Il a réagi à l'attaque du commissariat jeudi. Il a évoqué la déchéance de nationalité et les JO.

VIDEO - "Pour les nationaux, je suis pour l'indignité nationale" : Pierre-Yves Bournazel (LR)

Pierre-Yves Bournazel était l'invité de France Bleu 107.1 à 8h40. Le conseiller régional Les Républicains d'Ile-de-France, délégué spécial aux Jeux Olympiques et élu du XVIIIème arrondissement de Paris, a réagi à l'attaque du commissariat de la Goutte-d'Or qui a eu lieu jeudi. Il s'est également prononcé en faveur de la déchéance de nationalité pour les binationaux et il souhaite que les nationaux puissent être frappés d'indignité nationale en cas d'acte terroriste. Il a également parlé des Jeux Olympiques qu'il a la charge de coordonner avec la mairie de Paris et le ministère de la Jeunesse et des Sports.

Regardez l'intégralité de l'interview de Pierre-Yves Bournazel à la fin de cet article.

A retenir

L'attaque du commissariat de la Goutte-d'or

"On voit bien que notre société est devenu extrêmement violente, que le risque terroriste … est partout et permanent et que notre société a changé et qu’il nous faut nous protéger".

"On doit se protéger en renforçant la sécurité intérieure : développement du nombre de policiers sur le terrain, l’armée qui aide beaucoup et qui doit être renforcée, des actions extérieures puisqu’on sait aussi très bien qu’il faut s‘attaquer aux racines du mal et notamment l’Etat Islamique en Syrie".

"Nous les citoyens, nous devons évoluer face à la menace et au danger et avoir de nouveaux réflexes. C’est absolument essentiel puisque l’on voit bien que chacun, à tout moment, peut être atteint soit par un fou soit par une organisation terroriste.

Déchéance de nationalité

"Moi j’y suis favorable. Je ne dis pas que c’est une mesure efficace pour empêcher le terrorisme. Ça peut être une mesure efficace en aval… c’est le moyen d’expulser du territoire et de mettre hors de capacité de nuire un certain nombre de gens extrêmement dangereux. C’est aussi un geste symbolique très fort dans une République de dire : "vous ne méritez plus d’être Français"".

"Pour les nationaux, je suis pour une peine d’indignité nationale, c'est-à-dire la perte de tous les droits. Vous n’êtes plus digne d’être français même si vous être français depuis Clovis".

Christiane Taubira, ministre de la Justice, s’est prononcée contre la déchéance de nationalité

"Je pense que madame Taubira doit choisir entre sa liberté et son maintien au gouvernement".

Pierre-Yves Bournazel souhaite que Les Républicains votent la déchéance de nationalité car "on ne doit pas réagir contre monsieur Hollande. On doit réagir par rapport à l’intérêt du pays".

La Primaire à droite

"Je crois qu’il faut décider selon trois critères : le tempérament, le caractère de l’homme ou de la femme, le projet et la capacité à rassembler, à fédérer les Français pour réformer".

Les Jeux Olympiques

"Nous voulons des JO sobres financièrement, écologiques et qui permettent de renouer avec la croissance pour remettre les projecteurs internationaux sur la région-capitale et sur Paris".

L'interview intégrale de Pierre-Yves Bournazel :

Partager sur :