Émissions Toutes les émissions

L'invité du matin

"Cette Europe de nos pères fondateurs est en train d'être perdue au nom d'une politique économique" P. Durand (EELV)

Podcasts : iTunes RSS
"Cette Europe de nos pères fondateurs est en train d'être perdue au nom d'une politique économique" P. Durand (EELV)

49è numéro de Lundi Politique sur France Bleu 107.1. Nous commençons une série spéciale consacrée aux élections européennes. Nous recevons Pascal Durand, tête de liste en Ile-de-France pour Europe Écologie-Les Verts et ancien secrétaire national du parti. Les questions sont posées par Pierre Chausse de metronews et Noé da Silva de France Bleu 107.1

*Verbatim : * L'Ukraine et l'Europe : "La moindre des choses c'est que l'Europe soit en capacité de démontrer qu'elle peut parler d'une voix, qu'elle a un intérêt qui est un intérêt  collectif, on va pas laisser la Russie de Poutine revenir comme ça petit à petit, sur des pratiques militaires quasiment d'empire sans rien faire"Europe Ecologie - Les Verts et le Front de Gauche : "Nous sommes dans des logiques d'avoir une majorité la plus large possible, nous ne sommes pas dans une logique d'opposition". Objectif élections européennes : "On avait 14 eurodéputés nous allons essayé de faire en sorte d'avoir au moins 14 eurodéputés à nouveau". Jean-Vincent Placé sur Canal + au "Supplément" : "Je le soutiens (...) mais si on faisait autre chose que le "peopolisation", J'ai regardé l'émission en entier, c'est le néant absolu de la réflexion de la pensée et de la politique".Les thèmes d'EELV : "Le thème d'une Europe qui protège, qui a vocation à porter la solidarité (...) cette Europe qui était celle de nos pères fondateurs et qui est en train d'être perdue au nom d'une politique économique ou de logique purement financière"."L’Europe ne vivra qu'à partir du moment où elle met de la solidarité dans les projets". La qualité de l'air : "Depuis 2009 on est sous mise en demeure de l'Union Européenne qui a même saisi la Cour de Justice Européenne pour poursuivre la France, on a plus de 100 millions par an". "On a quarante-quatre jours depuis le début de l'année de dépassement des seuils aux particules".Le diesel :** "On a fait le choix depuis des années de sur-subventionner le diesel et on a contraint les gens à acheter du diesel et on les a financé, maintenant il faut faire les transitions, je ne suis pas pour qu'on pénalise les gens maintenant".