Replay du mercredi 23 octobre 2013

FN à Paris : "Un certain nombre de nos electeurs nous envoient un message de protestation" Ph. Goujon (UMP)

Mis à jour le

Philippe Goujon, député-Maire du XVè arrondissement et président de la fédération UMP de Paris était l'invité de Noé da Silva.

Philippe Goujon
Philippe Goujon

Verbatim : Immigration : "La nationalité française ce n'est pas n'importe quoi, il faut le vouloir". "Il n'est pas question d'abandonner le droit du sol". Léonarda : "Affaire gerée de façon pathétique par le Président de la République, je ne vais pas revenir la dessus, c'est un effondrement de l'autorité de l’État". "L'image de la France en prend un sale coup".FN à Paris : "Un certain nombre de nos electeurs nous envoient un message de protestation, d'abord par rapport aux divisions de l'UMP mais aussi par rapport à un certain nombres de sujets et notamment dans les quartiers populaires sont confrontés avec des problèmes en lien avec l'immigration ou avec d'autres sujets de ce type". "Nous allons essayer de traiter ces sujets".Dissidences UMP à Paris  : "De façon générale, on a toujours eu des dissidents à droite, nous sommes sans doute moins disciplinés"."Nous n'avons pas de bonnes fées qui se penchent sur notre berceau comme madame Hidalgo qui règle tous les problèmes, le Président de la République qui reçoit monsieur Le Guen pour qu'il ne se présente pas, le premier ministre, le Maire de Paris qui règlent tous les problèmes pour Mme Hidalgo". "Il y a aussi le bal des égos, des élus qui n'ont pas trouver leur place et qui se sont marginalisés". "Nous ne sommes pas encore entrés dans la confection des listes".

Beaugrenelle : "La voirie a été réduite par la mairie de Paris, ce qui est assez incohérent, le nombre de parkings aussi, il n'y a que 700 places dans le parking. Les transports en commun sous totalement sous-dimensionnés, une toute petite station de métro Charles Michel, on a demandé une station de RER agrandie, on ne l'a pas, bref, comment viendra-t-on là bas, si on vient en car ce sera une thrombose pour le quartier".