Toutes les émissions Émissions

"J'aimerai bien après les violences à Nantes que la gauche prenne ses marques avec l'extrême gauche" Christian Jacob (UMP)

"J'aimerai bien après les violences à Nantes que la gauche prenne ses marques avec l'extrême gauche" Christian Jacob (UMP)

47e numéro de Lundi politique avec Christian Jacob. Le député-maire de Provins en Seine-et-Marne et chef des députés UMP à l’Assemblée Nationale répond aux questions de Pierre Chausse de metronews et de Noé da Silva de France Bleu 107.1 sur l'Ukraine, Europe Ecologie-Les verts et Jean Marc Ayrault, le pacte de Responsabilité, le salon de l'agriculture et les municipales.

"J'aimerai bien après les violences à Nantes que la gauche prenne ses marques avec l'extrême gauche" Christian Jacob (UMP)

*Verbatim :* Ukraine : "Le point de satisfaction c'est que les violences sont stoppées, on peut reconstruire sur des bases solides,aller vers des élections démocratiques le plus rapidement possible et des élections qui ne puissent pas être contestées". "Personne n'a intérêt à une scission de l'Ukraine". Ayrault et EELV : "Le problème du 1er ministre c'est que tout le monde se fiche de ce qu'il dit dans son gouvernement et sa majorité"."Faire un remaniement pour faire un remaniement ça ne changera rien". Pacte de responsabilité : "C'est ubuesque ce pacte de responsabilité"."Le Medef n'a jamais été ma référence et puis c'est pas à la veille de l'être quand j'entends ces déclarations". OGM : "Je suis clairement favorable au développement des OGM en plein champ"."Je pense qu'un groupe comme Mosanto devrait ériger en citoyens d'honneur monsieur José Bové, monsieur Noël Mammère parce que grâce à eux on a tué la recherche variétale en France, on l'a tuée en Europe au seul bénéfice d'une entreprise internationale comme Mosanto". Municipales : les résultats du FN ? ** "Je pense que les résultats du Front National ne seront pas du tout à la hauteur de ce que les dirigeants du Front National imaginent, parce qu'il n’échappe pas aux Français que les seuls vrais opposants au pouvoir en place c'est l'UMP, au FN a chaque fois qu'ils ont le choix de faire chuter un candidat de la gauche parlementaire ou de la droite parlementaire, ils fontt toujours le choix de faire chuter la droite parlementaire". "J'aimerai bien après les violences à Nantes que la gauche enfin prenne ses marques avec l'extrême gauche".

Paris : "Paris c'est compliqué, c'est à gauche depuis deux mandats". "Il faut qu'il y ait une mobilisation sans faille sur les listes UMP".Jacques Chirac : Je vais vraisemblablement le voir dans les 8, 10 jours qui viennent, il va mieux, avec ses difficultés de santé qu'on connait, mais il va mieux".

Partager sur :