Replay du jeudi 1 janvier 1970

Je n'attendais rien de l'audition de Cahuzac et je n'ai pas été déçu

Jean-Marie Le Guen invité politique de France Bleu 107.1. Le député PS de Paris et adjoint de Bertrand Delanoë en charge de la santé répond à Noé da Silva

Jean-Marie Le Guen
Jean-Marie Le Guen © Radio France - Martine Bréson

Verbatim Chiffres du chômage : - Plutôt une bonne nouvelle ou plutôt une absence de mauvaise nouvelle supplémentaire. - Faut pas avoir le fétichisme des statistiques. - Ce qui est dommage dans l'idée qu'une courbe va s'inverser c'est de croire qu'on a rien d'autre à faire qu'à attendre... se mobiliser... Nous sommes dans une crise structurelle fondamentale. - Je trouve un peu dangereux de se fixer cet objectif (inversion courbe du chômage)DSK : - Je ne vois pas pourquoi la France se priverait d'une expertise. Je ne fais pas partie de ces gens qui pensent que les propos ne peuvent pas être entendus sous prétexte que telle ou telle personne a pu avoir tel ou tel comportement, ce qui sur le plan judiciaire n'a jamais été condamné. - Il n'y a pas de retour politique de Dominique Strauss-Kahn. Je ne vois pas au non de quoi on pourrait l'interdire. On n'est plus au Moyen-Age, il n'y a pas les interdits de la bulle papale. Cahuzac et DSK : - Hasard de circonstance qui n’est pas bienvenu. Il était normal d'entendre Cahuzac, on l'accuse d'être un menteur professionnel. Cahuzac : - Chez les menteurs professionnels c'est assez rare qu'on obtienne des vérités révélées, et puis si il les disait, on pourrait se demander quelle est la nature de cette vérité. - Ne soyons pas d'une naïveté confondante, on fait venir un menteur pour savoir s'il est menteur. S'il nous dit qu'il est menteur, on va finir même pas par le croire.- Je n'attendais rien de l'audition de Cahuzac et j'ai pas été déçu.

L'Hôtel-Dieu : - Il ne s'agit pas de fermer l'Hôtel-Dieu, c'était un plan initial et il a été abandonné pour la restructuration d'un nouvel Hôtel-Dieu.- Je prends devant vous l'engagement que 90% des urgences les moins vitales seront toujours traitées dans un nouvel Hôtel-Dieu qui va inaugurer (et je me bats pour ça) des formes de soins qui seront plus importantes et innovantes. Pour les urgences les plus graves elles seront adressées vers les services d'urgences qui seront renforcées autour de l'Hôtel-Dieu.

Polémique UMP Paris qui réclame la démission de deux adjoints de Bertrand Delanoë : - Une polémique qui pose un problème juridique, est-ce que j'ai le droit de dénoncer quelqu'un sur des faits qui ne sont absolument pas délictueux. - Je confirme que juridiquement il n'y a aucun sujet, pas le moins début d'une enquête.- Ces responsables politiques n'ont rien a dire sur la gestion de Paris (...) tout cela pour faire oublier leurs propres turpitudes.