Émissions Toutes les émissions

L'invité du matin

8min

Valérie Pécresse veut vendre des plaques d'immatriculation customisées pour financer le permis des jeunes

le lundi 21 septembre 2015
Podcasts : iTunes RSS
Valérie Pécresse
Valérie Pécresse © Radio France - Martine Bréson

Valérie Pécresse estime que le déménagement du siège de la Région de Paris vers la Seine-Saint-Denis permettrait une économie de 26 millions d'euros par an. Elle propose aussi de vendre des plaques d'immatriculation customisées pour financer le permis des jeunes.

Valérie Pécresse, invitée politique de Noé da Silva ce lundi matin:

A retenir

  • Élections municipales : "Toutes les villes qui ont basculé à droite ou au centre en Seine-Saint-Denis -21 sur 40, nous sommes majoritaires aujourd'hui en Seine-Saint-Denis- c'est une nouvelle importante mais surtout, ce qui est important, c'est de voir la satisfaction des habitants de Seine-Saint-Denis un an après l'élection de leur nouveau maire. Quand vous retournez à Aulnay, à Livry-Gargan, au Blanc-Mesnil, vous voyez les habitants qui sont heureux, des villes qui se transforment."*

La proposition du PS qui pense à un référendum pour rassembler tous les partis de gauche aux régionales : "Je ne crois pas au mariage forcé. Je crois que l'union, ça se construit, ça ne se décrète pas même par referendum. C'est vrai que la gauche est aujourd'hui malade de ses divisions et c'est vrai aussi que la droite et le centre sont unis comme jamais et moi c'est une stratégie que j'assume."*

Le programme et les mesures comme l'achat de 700 rames de RER, de Transiliens, d'ici 2021 : "Ce grand plan sera financé soit par l'emprunt soit par du crédit-bail. Je veux plus d'imagination dans le financement de mes projets."*

La rénovation des moyens de transport : "L'objectif aujourd'hui c'est de travailler sur l’automatisation des tronçons centraux du RER, c'est un enjeu crucial notamment pour le RER B et le RER D." Valérie Pécresse n'envisage pas un nouveau tunnel dont le coût est estimé entre un et quatre milliards d'euros. 

  • Le financement de la rénovation des transports : "Le sujet, il est simple: c'est faire des économies sur le budget de la région et redéployer cet argent". Valérie Pécresse veut subventionner moins d’associations, elle estime aussi que si le siège de la région quittait le 7ème arrondissement pour s’installer en Seine-Saint-Denis, cela permettrait de faire 26 millions d'euros d'économie par an.

  • La vente des plaques d'immatriculation : Valérie Pécresse propose de vendre la personnalisation des plaques d'immatriculation et, avec l'argent, de financer le permis des jeunes. "Ça rapporte beaucoup d'argent dans tous les pays , par exemple à Londres ça a rapporté deux milliards de livres en 30 ans".