Émissions Toutes les émissions

L'invité du matin

Lundi Politique - Claude Goasguen (UMP) a des doutes sur le mode de scrutin de la Primaire à Paris

Podcasts : iTunes RSS
Lundi Politique - Claude Goasguen (UMP) a des doutes sur le mode de scrutin de la Primaire à Paris

Le député-maire UMP du XVIè arrondissement de Paris est l'invité de Lundi Politique, émission sur France Bleu 107,1 en partenariat avec Métro Paris. Claude Goasguen répond à Pierre Chausse et Noé da Silva

VERBATIM : Moratoire sur les 35 heures: c’est un peu tard. C’est une déception du dernier quinquennat. Les retraites: Le président Hollande a beaucoup camouflé la réalité aux électeurs.Motion de censure: Il ne peut pas y avoir d’acte 2 dans un gouvernement qui fait exactement le contraire de ce qu’il faut faire. Je crains que ce ne soit un acte 2 aggravant l’acte premier. Primaires à Paris: Les primaires se dérouleront tout à fait normalement. Ce qui va être encore plus difficile c’est que là c’est sur informatique, parce qu’on a des problèmes d’argent et de temps, ca va être compliqué de faire voter des Parisiens pour l’alternance dans ces conditions. Si une primaire se déroule mal elle vous assassine le candidat. Je suis persuadé que Mme Hidalgo sera battue et qu’il y aura l’alternance l’an prochain. *Rachida Dati: je regrette qu’elle se soit exprimée ainsi. Elle a eu tort de mettre une altercation privée sur la place publique. Je n’ai pas à m’excuser sur une affaire privée. NKM: C'est un bon leader. Elle a de la personnalité, elle a du caractère. Quand j’entends dire par Mme Hidalgo que nous allons manœuvrer Kosciusko-Morizet, elle va pas être déçue du voyage. Anne Hidalgo a tort de ne pas faire de primaire. Elle est en réalité la candidate désignée du PS. Elle a ce côté apparatchik. Les Parisiens n’aiment pas les successeurs, on l’a vu avec Jean Tibéri par rapport à Jacques Chirac. Si elle ne fait pas quelque chose de plus elle tombera dans l’alternance. Jean Tibéri:* Il ne doit pas se représenter. Le mieux serait de se retirer. Son fils je le connais assez peu, y’a pas de raison d’imputer au fils tous les défauts de la terre parce qu’il porte le nom de son père. *Les barons: Je suis un baron! Je suis un des premiers à l’avoir suivie NKM). Le fait qu’elle soit jeune, que ce soit une femme donne un Paris un visage attractif. Mon dernier combat politique sera de reprendre Paris. Je n’ai jamais digéré notre malheureuse affaire de division qui nous a fait perdre Paris. Cette ville s’endort et elle n’est plus à la hauteur de ce qu’elle a été avec Jacques Chirac.Rythmes scolaires: * J’espère qu’il va renoncer. Orgueilleux et entêté il veut absolument passer en force, et il passera pas. Je pense qu’il ne reculera pas. Bande dessinée: La politique mérite un peu d’humour. Je n’ai pas mis un rond public dans cette affaire. (Vous l’avez envoyé avec les services de l’assemblée nationale) A vous parce que je vous aime bien mais il n’y a que 15 journalistes qui l’ont eue.