Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 7h50

Stéphanie Garrido, de l'Agence Régionale pour l'Environnement

Les principaux pesticides bientôt interdits pour le desherbage dans les villes

Stéphanie Garrido, de l'Agence Régionale pour l'Environnement

"Zéro pesticide d'ici la fin de l'année, dans nos villes et nos villages" : c'est le thème des rencontres organisées ce jeudi après-midi à Entraigues sur la Sorgue. L'ARPE, l'Agence Régionale pour l'Environnement, convie les élus de Vaucluse à réfléchir sur le sujet.

Au premier janvier 2017, les principaux pesticides seront interdits dans les espaces publics - ils le seront aussi dans les jardins des particuliers dès 2019. Les maires doivent donc choisir des solutions alternatives dès maintenant. "Il existe des combinaisons qui marchent bien, explique Stéphanie Garrido, de l'ARPE. On peut utiliser des techniques préventives : paillages, vivaces, etc. On peut aussi utiliser des solutions curatives, comme le désherbage thermique ou à eau chaude. Il faut aussi changer de regard sur l'herbe en ville : ce n'est pas forcément de la mauvaise herbe, mais c'est quelque chose d'utile"'. 

Aujourd'hui, une quinzaine de villes vauclusiennes (situées principalement dans le Parc Naturel Régional du Luberon) ont complètement renoncé aux pesticides.

Partager sur :