Replay du jeudi 25 février 2021

La persévérance, moteur de réussite pour "La Bière des Bräu" à Echirolles

- Mis à jour le

Trois mot-clefs pour la Carte Blanche iséroise de Mary Grammont : "Entrepreneurs", "bières" et surtout "persévérance". Ecoutez.

Paul et Nicolas, les 2 créateurs de "la Bière des Bräu" à Échirolles
Paul et Nicolas, les 2 créateurs de "la Bière des Bräu" à Échirolles - Mary Grammont / Daily RP

Dans sa Carte Blanche iséroise, c'est l'histoire entrepreneuriale de deux copains que nous raconte Mary Grammont, attachée de presse grenobloise et auteure de la newsletter Com’Un Lundi sur l’actualité économique des entreprises locales. Cette histoire, c'est celle de Paul et Nicolas. "Ils se sont rencontrés au lycée, ils ont beaucoup voyagé et ont surtout une passion commune : l’univers de la bière", comme nous le raconte Mary. Après des études chacun de leur côté, ils se retrouvent et alors qu'ils n'ont que 22/23 ans, "ils décident de réaliser un de leurs rêves et de monter une brasserie à Grenoble : la bière des Bräu.

Il a fallu beaucoup de persévérance à ces 2 jeunes hommes.

L'aventure commence en mars 2020. Avec leur projet sous le bras, Paul et Nicolas partent en quête de financement. Une banque accepte de les suivre... Mais 3/4 jours plus tard, marche arrière. Avec l'arrivée du confinement et de la crise sanitaire, l'établissement bancaire se rétracte. Il "estime que monter un projet au début de la pandémie, c’est trop dangereux". Les deux jeunes entrepreneurs ne baissent pas les bras et se tournent alors vers d'autres banques. Malheureusement, toutes les demandes sont refusée. Il en fallait plus pour les décourager. "Pendant l’été, ils se remettent dans la course et décident de contacter un par un par LinkedIn, le réseau social pour les professionnels, tous les directeurs et cadres d’agence bancaire qu’ils peuvent trouver sur le territoire grenoblois, et finalement, à force de pugnacité, une banque a un coup de cœur pour leur projet et accepte de les accompagner dans leur aventure entrepreneuriale…", nous raconte Mary.

La bière des Bräu pouvait donc commencer à être brassée. Pour découvrir la suite de cette belle histoire, écoutez la Carte Blanche iséroise de Mary Grammont