Replay du vendredi 23 avril 2021

Alain Manac'h : Et pour quelques joints de plus

- Mis à jour le

"Et pour quelques joints de plus", c'est ainsi qu'a baptisé Alain Manac'h, sa Carte Blanche. Une incitation à la consommation de cannabis ? Réponse de l'intéressé.

"La France est le pays le plus répressif d’Europe et paradoxalement c’est celui où on trouve le plus de consommateurs et particulièrement chez les jeunes"
"La France est le pays le plus répressif d’Europe et paradoxalement c’est celui où on trouve le plus de consommateurs et particulièrement chez les jeunes" © Getty - Catherine Falls Commercial

"Bien sûr que non. C’est juste une provocation pour attirer l’attention… Bien évidemment. Et je ne suis pas en campagne électoral". En tant qu'habitant de la Villeneuve à Grenoble, et président d'une association du quartier, pour introduire sa Carte Blanche iséroise, Alain Manac'h a choisi de revenir sur la fermeture de cette crèche à la Villeneuve en Janvier dernier. Les employés avaient exercé leur droit de retrait pour donner suite à des menaces de dealer sur eux. "C’est vraiment un problème préoccupant pour la qualité de vie dans dans nos quartiers populaires", souligne Alain. Un incident qui n'est pas anodin, plutôt impressionnant, "et violent… effectivement. Et il faut donc en parler. Mais cela me pose la question de savoir d’où vient cette violence… Est-ce que cela vient de la consommation de drogue ? Du trafic lié à la prohibition ? Ou les deux ? Je me garderai bien de répondre en quelques minutes".

C’est un problème compliqué. Et il me semble qu’il est traité, comme toutes les questions compliquées de manière hâtive, souvent doctrinaire et en tout cas, et là c’est un point de vue de manière totalement hypocrite.

Comme nous le rappelle Alain Manac'h, dans le domaine de la consommation de drogue, la France est le pays le plus répressif d’Europe. Paradoxalement c’est aussi, celui où il y'a le plus de consommateurs et, notamment, chez les jeunes. "La prohibition instaurée par la loi il y a plus de 50 ans n’a fait baisser ni la consommation de drogue ni la criminalité qui en découle". Malgré les contrôles qui se multiplient, les arrestations de trafiquants, et la verbalisation des consommateurs, Alain Manac'h s'interroge : "Je me demande si tout cela n’est pas fait simplement pour satisfaire une politique du chiffre, du résultat. Pour mieux dire : "vous voyez on s’en occupe !"".

Nous savons maintenant que les différents coups de menton émis par les différents ministres en charge de ce dossier du genre "on va nettoyer tout cela au karcher" n’ont produit aucun effet.

Alors que faut-il faire ? Ecoutez la Carte Blanche iséroise d'Alain Manac'h.

La Carte Blanche iséroise, c'est du lundi au vendredi à 8h25 sur France Bleu Isère

Mots clés: