Replay du mardi 2 juin 2020

Patrick Gros et l'application Stop Covid

Aujourd’hui, vous voulez nous parler de l’application StopCovid. Qu’est-ce que c’est ?

© Getty

C’est aujourd’hui qu’elle devrait être lancée et que les possesseurs de téléphones portables pourront l’utiliser. Les applications, ce sont ces petits programmes que l’on peut installer sur son téléphone portable en allant les chercher sur Google Play Store ou sur Apple Store. Ces applications permettent de jouer, de lire des journaux, de communiquer, d’utiliser les réseaux sociaux comme Facebook ou Whatsapp ou de vous accompagner dans vos promenades. Il y a un peu de tout. StopCovid est une nouvelle application pour aider à combattre la pandémie de Covid pendant la phase de déconfinement. Pour combattre le Covid, il y a plusieurs armes : les masques ou le fait de garder nos distances par exemple. Le gouvernement a aussi demandé aux médecins de demander aux personnes testées positivement de dire avec qui elles vivent ou qui elles ont croisé pour pouvoir prévenir ces personnes et stopper la propagation. Le problème, c’est que vous ne connaissez pas toutes les personnes que vous croisez : les personnes avec qui vous avez pris le bus ou fait la queue chez un commerçant. StopCovid est donc fait pour compléter le système du gouvernement en permettant de prévenir même les personnes que l’on ne connaît pas. Et comment est-ce que cela marche ? Il faut télécharger l’application sur Google Play ou Apple store, allumer le bluetooth dans vos préférences et lancer l’application, Le bluetooth est une des façons qu’à un téléphone portable de communiquer, en plus de la 3G, la 4G ou du wifi. Le bluetooth, c’est un mode de communication fait pour communiquer avec des objets qui sont à quelques mètres de vous au plus. Il y a alors deux phases. La plupart du temps, l’application va chercher s’il y a autour de vous des gens qui ont aussi l’application sur leur portable et leur transmettra un nombre très grand, appelons-le A. Les autres ne seront pas qui vous êtes, mais simplement qu’ils sont restés un certain temps à côté du téléphone qui a émis le numéro A. Pour éviter que l’on vous reconnaisse, votre téléphone va même changer régulièrement le numéro qu’il envoie. Disons qu’il va aussi envoyer B et C. Clairement, tout cela se passe sans que l’application ne vous dise rien. Ce n’est pas une application très amusante. La deuxième phase arrive quand quelqu’un est testé positif au Covid. Le laboratoire ou le médecin lui remettront un code à entrer dans l’application pour signaler qu’il a le Covid. L’application va alors envoyer un message à un système central pour dire : le possesseur du téléphone qui a envoyé les numéros A, B et C a le Covid. Ce système va alors diffuser ce message à tous les utilisateurs de l’application. Votre téléphone qui a retenu tous les numéros qui lui ont été envoyé pendant la première phase va pouvoir vérifier si vous avez côtoyé celui de la personne malade. Si c’est le cas, elle vous le signale pour que vous alliez consulter votre médecin et que vous preniez des précautions pour ne pas contaminer d’autres personnes. Est-ce que c’est sûr comme application ? Il n’y a pas d’absolu, mais beaucoup de précautions ont été prises : l’application ne dit jamais qui vous êtes, ou qui est malade, elle ne sait pas où vous êtes, elle essaye juste de retenir les numéros envoyés par les téléphones des gens auprès de qui vous passez un peu de temps. Et pour éviter les abus, on ne peut se déclarer malade qu’avec un code particulier fourni avec les résultats de son test Covid. Tout cela a été vérifié avec la CNIL et l’ANSSI, l’agence nationale chargée de la sécurité informatique. En résumé, StopCovid, ça ne soigne pas, ça n’empêche pas d’attraper le Covid, et cela ne remplace ni les masques ni le gel hydroalcoolique ni la distanciation. Mais cela vous dit si vous avez croisé dans les jours précédents quelqu’un qui a eu un test positif depuis que vous vous êtes croisés, et cela prévient les personnes que vous avez croisées si vous êtes testés positif. Dans tous les cas, cela ne marche que si on utilise l’application !

Mots clés: