Replay du jeudi 31 décembre 2020

La carte blanche de Serge Taboulot : 2020 année la plus chaude depuis le XXème siècle....

- Mis à jour le

La carte blanche de ce jour de réveillon est délivrée à Serge Taboulot, ancien de Météo France. Pour lui nul doute : le changement climatique est bel et bien présent et il faut agir !

© Getty

Serge Taboulot,  Ingénieur météorologue, ancien chef du Centre Météo-France des Alpes du Nord,  nous dresse un bilan météorologique de cette année 2020. Sans grande surprise, celui-ci n'est pas bon et 2020 est une année record... malheureusement.

En météo, faire le bilan, c'est un reflexe dès que l' année se termine.  Et un bilan climatique, c'est d'abord une histoire d'échelle géographique. On entend beaucoup parler du climat global : c'est le suivi des données mesurées sur la totalité du globe, un domaine suivi par de grands instituts de recherche sous l'égide de l'Organisation Mondiale de la Météo. Et que disent-ils, alors que 2020 n'est pas encore terminée ? Et bien qu'à l'échelle du globe, la décennie qui s'achève est la plus chaude connue depuis le milieu du XIXème siècle. Et que 2020 est en passe de devenir l'une des 3 années les plus chaudes jamais observées sur le globe, avec des températures globales supérieures d'environ 1°2 à celles de l'ère pré-industrielle .

 Intéressons nous au bilan de 2020 en France. Nos auditeurs se souviennent peut-être qu' au printemps dernier, j'avais parlé du « non-hiver » 2019- 2020... Et bien sans surprise, on le retrouve en grande partie dans la valeur de l'indice France de suivi climatique : selon Météo-France, avec plus de 14° de moyenne, l'année 2020 est la plus chaude connue depuis le début du XXème siècle. 2020 se situe loin devant les précédentes années les plus chaudes, 2018 et 2014. Et surtout nos températures en France dépassent de plus de 2° celles du climat du début du XX eme siècle !

En Isère, la meilleure référence est celle de l'aéroport de St-Geoirs avec des données fiables depuis 1968. A Saint-Geoirs aussi, 2020 est l'année la plus chaude, mais cette fois à égalité avec l'année 1994. En fait, pour représenter nos vallées alpines, les meilleures valeurs à analyser sont celles d'Annecy, avec ses 145 ans de données ; à Annecy, les années 2020, 2018 et 2019 sont les plus chaudes. On assiste bien à une implacable évolution de nos climats alpins.

(Ses voeux pour l'année 2021)

Je souhaite d'abord qu'on parle encore plus du sujet climatique. Je pense qu'il y a un enseignement de la convention citoyenne sur le climat : quand on explique convenablement à un groupe de personnes les certitudes de la communauté scientifique sur l'évolution du climat, ils se rendent compte de l'urgence climatique. Des personnes bien informées se mettent rapidement d'accord pour agir en faveur du climat, quelque soient leurs opinions politiques. Mon vœu, c'est donc simplement que tout le monde soit bien informé ! Ainsi, chacun à notre niveau, nous aurons plus facilement envie d'agir en faveur de la préservation du climat. Car il y a un autre message scientifique : c'est que chaque 1/10 eme de degrés compte. Agir pour que nos petits enfants gardent une terre acceuillante, il n'est donc pas trop tard ! Tout ça pour souhaiter à nos auditrices et nos auditeurs une excellente année 2021

Serge Taboulot

Mots clés: