Replay du mercredi 14 avril 2021

La carte blanche à ... Jérôme Pichon : des nouvelles sur le moral des élèves

- Mis à jour le

Durant ces vacances de printemps 2021, Jérôme Pichon, professeur de Lettres et de Cinéma au Lycée du Grésivaudan à Meylan nous donne des nouvelles du moral des élèves... et c'est inquiétant.

une élève devant son ordinateur
une élève devant son ordinateur © Getty - Vladimir Vladimirov

Depuis quelques années, et plus encore depuis un an, il n'y a plus guère de verticalité dans les rapports professeurs / élèves. Cela est dû à l'apparition et à l'extension des Environnements Numériques de Travail (les fameux ENT) qui intègrent une fonction messagerie que n'hésitent pas à employer nos élèves.

Un usage préoccupant qui les prive de sommeil

« La nuit est faite pour dormir, paraît-il », m'écrivait, en pleine nuit, une élève, la semaine dernière

Certains élèves se disent « éprouvé[s] au quotidien, parce qu'ils commencent à avoir l'habitude de développer des insomnies et n'arrivent plus à se concentrer, à réfléchir, toujours distraits et donc éprouvés". 

Des sentiments qui se retrouvent dans les copies

Dans les copies, parfois totalement hors de propos, Jérôme Pichon retrouve des allusions au port du masque, par exemple, ou encore au temps où l'on pouvait danser ensemble et où "être si proches était autorisé".

Je les remercie de la confiance que m'accordent mes élèves

Jérôme est honoré de recevoir ainsi leurs confidences, mais il ne peut pas m'empêcher de s'inquiéter des risques de décrochage scolaire, même chez ses meilleurs élèves, ainsi que de déshérence sociale, tant que le retour en classe n'est pas vraiment effectif.

Et c'est sans parler de la réforme du lycée et du bac...