Replay du jeudi 27 mai 2021

Patrick Souillot : L’ouverture des lieux de culture, une semaine après la fin de ce confinement

- Mis à jour le

Une semaine après la fin du confinement, Patrick Souillot a choisi de revenir sur la réouverture des lieux de culture. Même si c'est une bonne nouvelle en apparence, tout n'est pas au beau fixe. Ecoutez.

Une semaine après la fin de ce  confinement, retour sur la réouverture des lieux de culture une semaine après
Une semaine après la fin de ce confinement, retour sur la réouverture des lieux de culture une semaine après © Getty - Vladimir Vladimirov

"Tout d’abord,  ne feignons pas de ne pas être heureux par ces quelques bribes de liberté retrouvée… mais après tant de mois". Patrick Souillot, chef d'Orchestre et directeur artistique de la Fabrique Opéra ne cache pas sa joie et le plaisir d'avoir acheté une place de cinéma dès le premier jour du déconfinement. "C’est  vraiment très confortable le cinéma, en ce moment.  Vous êtes certain de ne pas avoir de voisin qui mange  du pop corn… parce que vous n’avez pas de voisin !"

Situation confortable pour les spectateurs, mais un peu moins pour les professionnels de la culture, comme nous l'explique notre spécialiste. "800 places assises avec une jauge à 35, 50 ou même 65%, c’est  une équation impossible. En fait, si l’on réfléchi bien, cette  ouverture s’adresse en premier lieu aux  musées et aux monuments  et sites historiques".

Pour les salles de spectacle vivant, c’est  beaucoup plus compliqué, car le prix  d’un spectacle ne peut absolument pas être amorti, avec des telles jauges

Sans oublier le couvre-feu à 21 heures

Réouverture certes, mais annulations aussi

Patrick Souillot est aussi venu avec une mauvaise nouvelle. Le "Roméo et Juliette" programmé en juin prochain n'aura pas lieu. "On ne  peut pas jouer au Summum devant seulement 1000 personnes, avec un pass sanitaire, alors  qu’il nous en faut  au moins  800 de plus pour pouvoir simplement amortir des coûts de la production"

Ca c'est pour la partie financière. Il ne faut pas oublier également la partie logistique, comme le souligne notre chef d'orchestre. Il est en effet, impossible "de répéter ces dernières  semaines.  Et vous savez que notre opéra regroupe dans le même projet, des artistes professionnels  mais aussi des amateurs. Et le temps de travail nécessaire, pour des amateurs, de monter un opéra  est évidemment très long".

La Fabrique Opéra cherche actuellement une solution pour reprogrammer cet opéra. 

Et pourtant certaines salles ont décidé de rouvrir. 

C'est le cas notamment de la MC2 à Grenoble. Patrick s'en réjouit d'ailleurs et salue la programmation concoctée par son nouveau directeur ; "Un programme très éclectique pour un mois de fête, entre le 9 Juin et le 9 Juillet".

Il s’agit là d’un établissement extrêmement subventionné.

Malgré tout, la Fabrique Opéra ne baisse pas les bras. Les projets sont là. Ecoutez la Carte Blanche iséroise de Patrick Souillot pour en savoir plus. 

La Carte Blanche iséroise du lundi au vendredi à 8h25 sur France Bleu Isère