Replay du jeudi 18 février 2021

Patrick Souillot : la neige dans la musique

- Mis à jour le

Patrick Souillot fond pour les compositeurs qui ont été inspiré par la neige.

Il neige de douces mélopées cet hiver
Il neige de douces mélopées cet hiver © Getty

L’actualité musicale grenobloise reste tout de même un peu gelée ou congelée, mais il y a tout de même des frémissements dans le monde de la musique grenobloise.

Le milieu artistique bouillonne comme d’habitude même s’il n’a pas la chance de rencontrer le public des salles. Il faut désormais se ré-ré-réorganiser et imaginer toutes les situations. Ainsi certaines salles se concertent avec leurs élus pour étudier les possibilités d’un report intégral de leur saison 20-21 sur 21-22.

D’autres ouvrent leurs portes aux artistes et mettent à disposition leurs techniciens pour accueillir des résidences sur les périodes de fermeture. C’est le cas de la MC2, mais aussi des scènes locales comme le Coléo, la scène de Pontcharra par exemple. Si vous avez besoin d’une résidence d’ailleurs vous pouvez les contacter ! Mais cette solution ne peut être que transitoire. 

Une fois que nous avons préparé des programmes pour 5 ans, qu’en fait-on ?

Concernant les grands événements, ça ne chôme pas non plus. Il semble que tous comptent sur un horizon plus favorable à l’arrivée des beaux jours. Les Détours de Babel annoncent un report à la rentrée de septembre tout en proposant des événements en ligne dans l’intervalle. Je le sais d’autant plus que je dirigerai du coup le 24 septembre, un super spectacle autour d’Alice au Pays des Merveilles, concocté par les compositeurs du collectif grenoblois La Forge. A ce jour, les événements prévus pour l’été sont maintenus : la Fête des Tuiles pour le 5 juin, le Street Art Fest pour le 27 Mai, et nous bien-sûr avec La fabrique Opéra, du 11 au 19 Juin.

Il y a des raisons d’espérer ! 

Cette semaine, la Ministre de la culture annonce des expérimentations en Mars. Quelques concerts debout seront ainsi organisés à Paris et Marseille pour étudier les voies de réouverture des spectacles. Elle se dit très optimiste pour les festivals assis de cet été. Le Festival Berlioz, le plus important dans notre département en musique classique est à pied d’œuvre pour proposer une belle programmation en Août prochain.

Et pourtant, ce qui me frappe ces derniers jours est plus la neige que la musique

Eh oui, la neige a toujours un effet particulier sur mon humeur, et celle des grenoblois j’ai l’impression. Quand elle arrive en ville, la neige agit comme un voile sur les bruits citadins et c’est rare qu’elle tienne en ville. Elle apporte une sensation de détente et de tranquillité qui m’étonne toujours.

Les compositeurs aussi se sont attachés aux sensations développées par l’arrivée de la neige.

Beaucoup d’ailleurs étaient comme beaucoup de vos auditeurs des fans de montagne. Alors bien sûr, il y a l’hiver de Vivaldi, le roi des 4 saisons, mais aussi la valse des flocons dans Casse-Noisette de Tchaïkovsky. Et les russes s’y connaissent en neige ! Ces petites notes aux violons, ce chœur enfantin, ce carillon, c’est imparable, on est vraiment en hiver ! Neige, hiver, Noel.. la trilogie qui fait rêver et qui a inspiré tant de compositeurs, classiques, on le voit, mais aussi des musiques de films. Je pense par exemple à la musique de Maman J’ai Raté l’Avion de John Williams.

Il y a aussi des saisons dans les opéras

Ce n’est pas un hasard. J’ai choisi en clin d’œil à l’une de nos dernières productions, un air de Mimi dans la Bohème de Puccini, qui met en scène 4 garçons sans le sou. Cet air « che Gelida Manina », c’est le moment où Rodolpho rencontre Mimi... Coup de foudre immédiat! Il lui prend sa petite main après qu’elle ait eu un petit malaise. La main est froide, parce que Mimi est pauvre.. et malade... Elle a l’air quand même assez froide cette main froide, mais annonciatrice d’une chaleur amoureuse. La scène ne pourrait pas avoir eu lieu en été !

Alors, cette semaine et dans les jours à venir, quand vous écoutez de la musique, essayez de savoir si la musique décrit une saison particulière. C’est un petit jeu qui va faire marcher votre imaginaire.