Replay du vendredi 11 juin 2021

Pauline Tardy-Galliard : L’Université Grenoble Alpes se raconte à l’Ancien Évêché

- Mis à jour le

Une fois n'est pas coutume, Pauline Tardy-Galliard nous emmène au musée pour découvrir l'Histoire de l'Université Grenoble-Alpes. Ecoutez.

L’Université Grenoble Alpes se raconte à l’Ancien Évêché
L’Université Grenoble Alpes se raconte à l’Ancien Évêché - Le Département de l'Isère

"L’Université Grenoble Alpes c’est surtout une histoire d’ancrage dans notre territoire, qui débute, tenez-vous bien, au Moyen-Age", constate Pauline Tardy-Galliard, responsable communication d'Inria Grenoble, en introduction de sa Carte Blanche iséroise. 

Une Histoire racontée au Musée de l’Ancien Évêché à Grenoble et baptisée "Histoire de savoir(s), l’Université Grenoble Alpes de 1339 à nos jours". L'entrée est gratuite. 

Au programme de votre visite

Comme nous l'explique Pauline, cette exposition "a été réalisée à partir du récit de René Favier, Professeur émérite en histoire moderne et surtout passionné de l’université". L'occasion de découvrir à quel point elle est ancienne. "A partir de documents et de témoignages écrits, on comprend qu’elle a toujours eu des relations très fortes avec le territoire, les collectivités et les élus, et donc qu’elle a toujours été une source d’attractivité pour Grenoble". 

Et puis, on va redécouvrir les origines du fameux triptyque "recherche/université/entreprises" qui a structuré le développement de Grenoble

Cette exposition est aussi une belle façon de rappeler et/ou d'expliquer "que l’université, ce n’est pas que la physique et les nanotechnologies, nous avons d’autres points forts mal connus".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Une rencontre avec les personnes qui ont participé à la construction de cette université

"On peut par exemple découvrir au cours de nos déambulations la toge du Doyen Louis Weil, qui a eu un rôle si important pour le campus".

C’est au hasard d’une discussion et d’un post Facebook, que l’on a retrouvé, acquis et restauré cette toge originale chez un brocanteur grenoblois.

Et bien d'autres choses vous attendent dans cette exposition. Ecoutez la Carte Blanche iséroise de Pauline Tardy-Galliard pour en savoir plus.

La Carte Blanche iséroise du lundi au vendredi à 8h25 sur France Bleu Isère.